Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Agriculture

458 000 euros d’amende pour des faucheurs d’OGM toulousains

Tournesols, illustration.

Une amende de 458 000 euros. Voilà ce que vont devoir payer trois militants anti-OGM pour avoir fauché cinq parcelles de tournesol expérimental à Vieillevigne, à une trentaine de kilomètres au sud de Toulouse, en 2017. Le tribunal correctionnel de Toulouse, le 11 mai, a de surcroit condamné les faucheurs trois mois de prison avec sursis.

Dans la salle d’audience pleine à craquer, l’annonce de la décision a été accueillie par des cris. « Vendue, vous n’êtes pas digne de votre métier, vous avez reçu combien de la Macronie pour rendre une décision pareille ? C’est scandaleux ! » a crié une militante selon la Dépêche du Midi [1].

Ils ont également dénoncé « un déni d’écoute » évoquant « le droit de la défense bafoué » et annoncé leur volonté de faire appel.

La parcelle fauchée appartenait à Arvalis, un institut technique agricole financé par les professionnels céréaliers et des fonds publics. Son avocat s’est félicité de la décision, assurant que les militants avaient « réduit à néant dix ans de recherches ».

• Complément d’info : Reportage radio sur le procès, par Christophe Noisette, d’Info’GM.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende