AU CINÉMA - Regard citoyen sur les exilés

Durée de lecture : 1 minute

13 février 2019 / Arthur Levivier

« Regarde ailleurs », d’Arthur Levivier, donne à voir ce qu’il se passe dans de nombreuses villes européennes en matière d’accueil des migrants en prenant l’exemple de Calais. Sortie nationale au cinéma aujourd’hui.

  • Présentation du film par son producteur :

L’Europe, États de droit et terres d’accueil ? Regarde ailleurs donne à voir ce qu’il se passe dans de nombreuses villes européennes en prenant l’exemple de Calais. De l’expulsion de la « jungle » en octobre 2016 jusqu’à la situation sur place un an plus tard, Arthur a partagé des moments de vie avec des hommes et des femmes d’origine soudanaise, afghane, éthiopienne, érythréenne et des habitants de Calais. En soulignant le décalage qu’il existe entre le terrain et les discours officiels, ce film dénonce la stratégie mise en place pour dissuader les exilés de rester. Avec des méthodes de tournage originales et son regard citoyen, le réalisateur a parvenu à filmer le harcèlement étatique, les mises en scène médiatiques, mais surtout la force et l’humour des exilés.



  • Regarde ailleurs, film documentaire d’Arthur Levivier, 2018, 1 h 25. Sortie nationale du film au cinéma Saint-André-des-Arts, à Paris, le 13 février 2019, à 13 h, en présence du réalisateur.

4 avril 2020
SPÉCIAL OUTREMER - Rendues vulnérables par un système de santé dégradé, les Outremer se préparent au pire
Info
4 avril 2020
SPÉCIAL OUTREMER - En Guyane, l’orpaillage illégal s’intensifie pendant la pandémie
Reportage
3 avril 2020
Greta Thunberg : « Nous devons lutter simultanément contre la crise climatique et contre la pandémie »
Info