Attaque meurtrière dans le parc national des Virunga au Congo

Durée de lecture : 2 minutes

27 avril 2020



16 personnes, dont 12 rangers, ont été massacrées dans le parc national des Virunga, en République démocratique du Congo, indiquait le quotidien britannique The Guardian vendredi 24 avril. Il y a aussi de nombreux blessés graves. C’est, à ce jour, l’attaque la plus meurtrière dans le parc.

Les Virunga sont des volcans couverts de forêts en Afrique centrale. C’est là que la primatologue étasunienne Dian Fossey s’était installée pour étudier les gorilles de montagnes dont la population, de moins de 300 individus à l’époque, atteint aujourd’hui environ un millier d’individus.

Cosma Wilungula, directrice de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), a expliqué qu’une soixantaine de combattants hutu des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) ont tendu une embuscade à un convoi de civils locaux protégé par 15 rangers.

Depuis leur fondation en 2000 par des responsables hutu qui ont fui le Rwanda à la fin du génocide, les FDLR mènent une guérilla contre le gouvernement congolais et contre des milices rivales. Le groupe est engagé depuis la mi-avril dans des combats intenses contre l’armée à Rumangabo, tout près du site de l’embuscade et riposte souvent en attaquant des civils, a déclaré le Kivu Security Tracker (KST), qui répertorie et cartographie les troubles dans la région.

Près de 200 rangers des Virunga sont morts ces dernières années lors d’attaques par des milices. Il y a deux ans, cinq d’entre eux avaient été tués par des miliciens Maï Maï, lors de l’attaque la plus meurtrière à l’époque.

Le parc était fermé depuis un mois pour protéger les gorilles d’une infection par le coronavirus.





Lire aussi : Un garde a été tué par des braconniers dans le parc des gorilles, en RDC


26 mai 2020
Les travaux du Charles-de-Gaulle Express ont repris, ceux des lignes RER B et D sont reportés
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Dieselgate : la justice allemande condamne Volkswagen à un remboursement partiel
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Quarante millions de professionnels de santé demandent le respect de l’environnement
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Les petits pêcheurs demandent une répartition équitable des quotas de thon rouge
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Des associations proposent 34 mesures pour une relance écologique et sociale
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
L’épandage aérien de fongicide autorisé dans l’Aude et l’Hérault
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
Le gouvernement poursuivi en justice pour obtenir l’ouverture des parcs et jardins
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
Le changement climatique menace la capacité de stockage du carbone des forêts tropicales
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
Fin de la grève de la faim contre l’inaction climatique de l’État
Lire sur reporterre.net
23 mai 2020
La Nouvelle-Zélande réfléchit à la semaine de quatre jours pour relancer l’économie
Lire sur reporterre.net
23 mai 2020
Des firmes multinationales songent à être compensées des mesures prises pendant la pandémie
Lire sur reporterre.net
20 mai 2020
En Chine, la pollution est plus forte qu’avant le confinement
Lire sur reporterre.net
20 mai 2020
Australie : de jeunes activistes attaquent une mine de charbon en justice
Lire sur reporterre.net
20 mai 2020
L’exploitation minière du fond des océans menace gravement les écosystèmes, selon un rapport
Lire sur reporterre.net
20 mai 2020
Plusieurs abattoirs sont des foyers épidémiques du Covid-19
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Nature International Libertés
14 avril 2020
La solidarité, vaccin et remède contre la pandémie
Tribune
26 mai 2020
Les salariés de l’automobile veulent croire à une relance écologique du secteur
Info
26 mai 2020
Pour un plan de sortie de crise écologique, « il faut doubler le nombre de paysans »
Entretien


Sur les mêmes thèmes       Nature International Libertés