Au Royaume-Uni, Extinction Rebellion poursuit la lutte climatique malgré la répression

Durée de lecture : 2 minutes

7 septembre 2020



Dimanche 6 septembre, des centaines de militants d’Extinction Rebellion ont à nouveau défilé dans le centre de Londres, pour mettre en lumière la pollution marine.

La procession était menée par un groupe de danseurs portant des robes bleues pour représenter la mer, et par un homme vêtu uniquement d’un maillot de bain, d’un chapeau jaune et de baskets.

Samedi 5 septembre, des manifestants ont bloqué la livraison de certains des principaux journaux britanniques. Ils visaient les imprimeries des titres appartenant à Rupert Murdoch — notamment The Sun, The Times ou The Sun on Sunday —, accusés de ne pas rendre compte du changement climatique. 77 personnes ont été inculpées à la suite de ces blocages.

Depuis le 1er septembre, le mouvement de désobéissance civile a mené des actions et manifestations quotidiennes contre la crise climatique. Les militants ont notamment défilé sur la place du Parlement, bloqué des routes, organisé des sit-in.

Des actions devraient encore se dérouler cette semaine. XR a indiqué dans un communiqué qu’ils agissaient contre la « négligence criminelle » du gouvernement britannique :

[Les dirigeants] ne doivent pas être autorisés à continuer comme ça. Nous avons l’occasion de redresser la barre, mais nous devons agir maintenant, pas l’année prochaine, pas dans dix ans. Maintenant (…) Le contrat social entre le gouvernement et ses citoyens est rompu. Nous refusons d’être spectateurs et d’attendre que cette urgence dépasse le point de non-retour.

Plus de 600 personnes ont été interpellées au cours de ces six jours de manifestations, selon la police. Les manifestants encourent de lourdes amendes, car les règles relatives au coronavirus interdisent les rassemblements de plus de 30 personnes.

  • Photo : © XR. Les manifestants ont organisé une « assemblée citoyenne du climat ».





28 septembre 2020
Budget 2021 : la transition écologique attendra
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Six nouveaux sénateurs écolos au Sénat
Lire sur reporterre.net
26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le conseil départemental de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Des jeunes du monde entier ont manifesté vendredi pour le climat
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Les grèves pour le climat sont de retour
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le gouvernement assure avoir « tiré les leçons » de l’incendie de Lubrizol
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Pollution de l’air : l’État français toujours aussi inefficace, selon la Cour des comptes
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Total va fermer la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Convention citoyenne : pas de projet de loi avant la fin de l’année
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
L’association L214 dévoile les dessous des élevages à gibier pour la chasse
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
La Chine s’engage à la neutralité carbone d’ici à 2060
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
Néonicotinoïdes : la mobilisation contre le projet de loi s’intensifie
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
Néonicotinoïdes : betteraviers et scientifiques cherchent des « solutions alternatives »
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
28 septembre 2020
À l’île Maurice, rébellion et autogestion contre la marée noire
Tribune
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
28 septembre 2020
Un an après Lubrizol, les Rouennais manifestent pour la vérité
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Luttes