Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs

Qatar 2022

Boycotter le Mondial : la carte des contre-soirées

Carte des contre-événements de la Coupe du monde au Qatar.

Pour boycotter la Coupe du monde au Qatar sans toutefois « renoncer à la fête », un collectif a rassemblé sur une carte des événements alternatifs. Au menu : concerts, soirées, marches...

Vous boycottez les matchs de la Coupe du monde au Qatar : une contre-soirée vous tente ? Le collectif Carton rouge pour le Qatar a créé une carte permettant de recenser partout en France les événements alternatifs aux matchs du Mondial, qui aura lieu du 20 novembre au 18 décembre.

Depuis plusieurs mois, le collectif dénonce les nombreux scandales associés à cette compétition : désastres écologiques, atteintes aux droits humains, corruption. Il appelle au boycott de l’événement par les supporters. « Le boycott citoyen a un but opérationnel : la perte de revenus pour les annonceurs et les institutions organisatrices, par la désertion massive des postes de TV », dit à Reporterre Rébé, militante au sein de Carton rouge pour le Qatar. Lors de sa dernière édition, en 2018, plus de 1 milliard de téléspectateurs ont suivi la finale France-Croatie. Comme la Fifa [1] l’indique elle-même, « la grande majorité (environ 95 %) des revenus de l’organisation provient de la vente de droits de télévision, de marketing, d’hospitalité et de licence liés à la Coupe du monde ».

« Une perte de revenus importante forcerait à la meilleure prise en compte des enjeux humains et environnementaux dans les prochaines décisions d’attribution de nations organisatrices pour ce genre d’événements », poursuit Rébé. L’annonce de l’organisation des Jeux asiatiques d’hiver en Arabie saoudite en 2029 montre, selon elle, « que le message n’est pas encore passé et que les mouvements citoyens doivent maintenir la pression pour que leurs revendications soient prises en compte ».

Tournois, concerts, soirées...

Néanmoins, « boycotter ce n’est pas renoncer à la fête et à la convivialité », déclare Rébé. D’où la décision de créer la carte interactive et de recenser tous les événements « où il sera possible de se retrouver, d’échanger et de faire la fête, tout en refusant de cautionner cette Coupe du monde ».

La carte est collaborative. Toute entité, bar ou personne, peut ajouter un événement via un simple formulaire. Au menu : déjà plusieurs tournois de football prévus à Dijon, Nancy, Amiens ou Rennes ; des concerts ; des conférences et spectacles visant à valoriser un autre football, plus populaire ; des marches ; ou encore des soirées festives dans des bars.

Quant aux personnes qui regarderaient tout de même la Coupe du monde, « nous respectons ce choix, les individus ne sont pas responsables des choix des décideurs. Nous voulons simplement proposer une alternative à celles et ceux qui sont écœurés et souhaitent se rassembler ».

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende