Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Climat

Ce mois de juillet a été le plus sec jamais mesuré en France

De nombreuses régions de France ont reçu moins de 3 mm de pluie en juillet 2022.

Seulement neuf millimètres de pluie… Ce mois de juillet 2022 est «  le plus sec que nous avons eu depuis juillet 1959 », soit le début des mesures, a indiqué, lundi 1ᵉʳ août, le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu. Le manque de pluie est colossal. Selon Météo France, il n’a plu que 9,7 millimètres entre le 1er et le 31 juillet 2022, contre 90,8 mm l’an passé. Soit dix fois moins. Ce mois de juillet 2022 dépasse le précédent record qui date de 2020. Il avait alors plu seulement 16 millimètres de pluie en France.

On observe aujourd’hui de nombreuses disparités : à Marseille, entre le 1ᵉʳ et 29 juillet, il n’a pas plu une seule goutte d’eau, tandis que seulement 1 mm est tombé à Rennes, 1,8 mm à Lyon, 5 mm à Lille, ou 2,6 mm à Toulouse et à Bordeaux.

Énorme déficit de pluie

Cette situation est d’autant plus catastrophique que ce mois de juillet très sec arrive après un printemps 2022 tout aussi pauvre en eau. Il y a quelques mois, Météo France faisait déjà état d’un déficit de précipitations de 45 % par rapport à la normale. L’institut classait le printemps 2022 au troisième rang des printemps les plus secs derrière 2011 et 1976, année de sécheresse historique. Quant au mois de mai 2022, il était lui aussi considéré comme le mois de mai le plus chaud et le plus sec jamais enregistré avec 65 % de déficit de précipitations en moyenne.

Au cours de ce mois de juillet 2022, de nombreux records locaux de température ont aussi été battus : il a été le mois le plus chaud et le plus sec en Loire-Atlantique, dans le Nord et le Pas-De-Calais ou même à Perpignan qui a cumulé 376 heures de soleil et aucune pluie. En totalisant 421 heures 15 d’ensoleillement au mois de juillet, la Corse a aussi constitué un nouveau record mensuel national.

Cette aridité inhabituelle a placé 93 départements sous restrictions d’usage de l’eau, l’Hexagone fait face à une sécheresse remarquablement intense et longue.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende