Compteurs Linky : Engie et EDF mis en demeure pour leur collecte de données

Durée de lecture : 1 minute

11 février 2020

Mardi 11 février 2020, la Commission nationale de l’informatique et des libertés a mis en demeure les groupes Engie et EDF « en raison du non-respect de certaines des exigences relatives au recueil du consentement » des compteurs communicants Linky : « Les données de consommation fines peuvent révéler des informations sur la vie privée (heures de lever et de coucher, périodes d’absence, éventuellement le nombre de personnes présentes dans le logement), rappelle-t-elle dans un communiqué. Il est donc essentiel que les clients puissent garder la maîtrise de leurs données. »

Le « gendarme » français des données personnelles estime que le consentement recueilli par les deux groupes auprès des utilisateurs « n’est ni spécifique ni suffisamment éclairé ». Ce qui contrevient au Règlement général sur la protection des données (RGPD), entré en vigueur en mai 2018.

Pour la Cnil, le consentement n’est pas spécifique car « EDF et Engie recueillent par le bais d’une seule et unique case à cocher le consentement pour deux opérations clairement distinctes : l’affichage dans l’espace client des consommations quotidiennes et l’affichage des consommations à la demi-heure ».

Par ailleurs, la Cnil a constaté que la rédaction d’une question du formulaire de consentement de recueil des données pouvait « induire l’abonné en erreur », de sorte que son consentement ne puisse pas forcément être « éclairé », comme le demande la loi.

Elle souligne aussi que « les durées de conservation des données pour les compteurs Linky sont parfois trop longues au regard des finalités ». Elle donne trois mois à EDF et Engie pour se mettre en conformité.



Lire aussi : Linky, le compteur qui observe la vie privée des gens


9 avril 2020
Dix mois consécutifs plus chauds que la normale, un record national
Lire sur reporterre.net
9 avril 2020
La Zad de Brétignolles-sur-Mer évacuée en plein confinement
Lire sur reporterre.net
9 avril 2020
La plateforme Vinted relance ses ventes malgré le confinement
Lire sur reporterre.net
9 avril 2020
Un demi-milliard de personnes pourraient basculer dans la pauvreté à cause de la crise sanitaire
Lire sur reporterre.net
8 avril 2020
Restriction des épandages agricoles : le Conseil d’État saisi
Lire sur reporterre.net
7 avril 2020
En Australie, la Grande Barrière vient de vivre son pire épisode de blanchissement de coraux
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Face à la chute des cours du pétrole, l’État prêt à soutenir le parapétrolier Vallourec
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Le mois de mars 2020 figure parmi les plus chauds jamais enregistrés
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Amazon mis en demeure par l’Inspection du travail
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Plan de relance : 250 organisations dénoncent le lobbying de l’aviation
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Un incendie près de Tchernobyl provoque une forte hausse de la radioactivité
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
L’enquête publique sur un grand projet autoroutier maintenue malgré le confinement
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Les semences et plants potagers de nouveau autorisés à la vente
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Pour les peuples autochtones, le coronavirus « représente une réelle menace d’extermination »
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
8 avril 2020
Dans les quartiers populaires, les violences policières se poursuivent durant le confinement
Reportage
8 avril 2020
Qui pour ramasser les fraises françaises ? Les producteurs sont inquiets
Info
9 avril 2020
Contre le virus, les plantes sauvages sont des alliées
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Libertés