Convention citoyenne pour le climat : le gouvernement commence à prendre des mesures, mais au rabais

Durée de lecture : 4 minutes

27 juillet 2020



Les propositions de la Convention citoyenne pour le climat entrent dans le concret. Lundi 27 juillet 2020, au cours d’un conseil de défense écologique présidé par le Président de la République, le gouvernement a présenté les premières mesures inspirées par le travail des 150 citoyens tirés au sort, et qu’il souhaitait rendre opérationnelles « au plus vite ».

Trois axes ont été définis : la rénovation énergétique des bâtiments, la maîtrise de la consommation de l’énergie et la lutte contre l’artificialisation des sols. Les mesures sont d’ordre réglementaire, c’est-à-dire qu’elles n’ont pas besoin d’une modification de la loi pour être appliquées et dépendent simplement d’un acte de l’administration ou de l’exécutif. Pour les propositions d’ordre législatif, un projet de loi suivra à l’automne et sera examiné par les parlementaires début 2021.

  • La rénovation énergétique des bâtiments

Le gouvernement va introduire, par décret, la performance énergétique parmi les critères de « décence » d’un logement à compter du 1er janvier 2023. « Cela permettra aux personnes qui vivent dans des passoires thermiques [consommant plus de 500 kW/h au m2 par an] d’exiger du propriétaire qu’il fasse des travaux, voire de soumettre le dossier au juge qui pourra interdire à ce dernier de percevoir un loyer, voire interdire la location d’un tel logement », a précisé Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique chargée du logement.

A partir du 1er janvier 2022, il sera également interdit d’installer des chaudières au fioul et à charbon dans des logements neufs. Il sera aussi obligatoire de remplacer les chaudières en panne par des chaudières moins polluantes. Pour les ménages les plus modestes, les aides pour ces mesures vont doubler et pourront représenter jusqu’à 80 % de prise en charge.

Sur ce dossier, la position du gouvernement n’a pas convaincu les écologistes. Greenpeace a dénoncé « une logique de petits pas » qui conduit à « des petits riens ». « Sur le logement, Barbara Pompili réitère essentiellement des dispositions peu significatives déjà prévues dans la loi votée l’an dernier, qui renvoie toute évolution à 2023, soit hors de ce quinquennat. Les volumes d’investissements publics annoncés sont d’ailleurs largement insuffisants et le seuil proposé pour interdire les logements énergivores [ 500 kW/h au m2 par an soit à peu près l’étiquette G] ne concernerait que 1 à 2% des passoires actuellement en location, ce qui ne permettra pas de lutter contre la précarité énergétique », écrit l’association dans un communiqué.

Le député Matthieu Orphelin s’est, lui-même, désolé de « ces demi mesures » : « Des aides nouvelles pour les citoyens sont annoncées seulement à partir de début 2021. Il n’y a pas non plus d’annonces sur l’obligation de la rénovation thermique  », préconisée par la Convention citoyenne pour le climat.

  • Les terrasses chauffées à l’extérieur interdites

Le gouvernement va aussi interdire à la fin de l’hiver prochain « le chauffage extérieur sur l’espace public ». « Une aberration écologique » selon la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, qui a annoncé lancer des discussions avec les restaurateurs.

  • L’artificialisation des sols

Avant la coupure estivale, le gouvernement enverra une circulaire aux préfets pour leur demander de « veiller scrupuleusement à cette question d’artificialisation dans les dossiers d’autorisation commerciale ». Sur tous les nouveaux projets susceptibles de détruire des terres agricoles ou des espaces naturels, ils saisiront la commission nationale d’aménagement commercial. Un fonds de plusieurs centaines de millions d’euros sera créé pour réhabiliter des centaines d’hectares de friches industrielles pour permettre aux commerces de s’y installer. Deux nouveaux parcs naturels régionaux seront aussi créés, celui du Mont Ventoux, dans le Vaucluse et celui de la baie de Somme, en Picardie.

Sur ce sujet le constat a été identique chez les écologistes. « Le moratoire sur la construction de nouvelles zones commerciales en périphérie des villes est confirmé (avec cependant un flou sur les conditions de mise en œuvre effective) mais n’intègre pas l’interdiction des nouveaux entrepôts Amazon », a alerté Matthieu Orphelin.

  • Source : Reporterre
  • Photo : Capture d’écran de la captation de la conférence de presse du Conseil de défense écologique





31 juillet 2020
L214 et la Ligue des droits de l’Homme attaquent la cellule Déméter en justice
Lire sur reporterre.net
31 juillet 2020
Le préfet de Seine-Maritime autorise l’abattage de 1.430 renards
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
De plus en plus de cours d’eau s’assèchent en France
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Triste record en 2019 : le plus grand nombre de défenseurs de la terre assassinés en une seule année
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Pesticides : les habitants de Tautavel privés d’eau potable
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
« Autoroute ferroviaire », « train des primeurs » : Jean Castex esquisse un plan de relance du fret
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Trois milliards d’animaux touchés par les feux de forêt en Australie
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
En 46 ans, la population de poissons migrateurs a baissé de 76 %
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Le Premier ministre Jean Castex dénonce l’ « écologie punitive voire sectaire » et prône la croissance verte
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Convention citoyenne pour le climat : le gouvernement commence à prendre des mesures, mais au rabais
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
À la Réunion, une opposition toujours vive contre la « nouvelle route du littoral »
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Bérangère Abba, Joël Giraud : l’engagement écolo à géométrie variable des nouveaux secrétaires d’État
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Le bruit sismique d’origine humaine a diminué de 50 % pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Une Australienne lance un procès à propos des pertes financières dues au changement climatique
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat Politique
31 juillet 2020
Malgré ses annonces, l’État pourrait laisser Amazon construire des entrepôts à gogo
Info
1er août 2020
Agenda : les rendez-vous festifs, écolos et militants de l’été
Info
31 juillet 2020
Bâtiments qui se fissurent, routes qui ondulent... L’Arctique russe face à la fonte du pergélisol
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Climat Politique