Convention pour le climat : LREM soumet aux citoyens dix propositions

Durée de lecture : 2 minutes

5 février 2020

Le parti présidentiel La République en marche (LREM) a soumis aux participants de la convention citoyenne pour le climat un document avec « dix pistes » jugées parmi « les plus ambitieuses » pour « inspirer » les travaux en cours des citoyens. Dans des propos liminaires, le parti au pouvoir rappelle « les nombreuses actions engagées depuis 2017 » tout en soulignant qu’il est « indispensable d’aller plus loin » : « Il nous faut dépasser la méfiance et la désinformation qui paralysent une partie du pays et freinent nos progrès collectifs », estiment les représentants de la majorité présidentielle.

Dans leur document, ils invitent à « transformer notre système » avec une série de mesures comme : « l’indexation des loyers sur le bilan énergétique du logement », « la publication d’ un index environnemental des entreprises » et «  l’exemplarité de l’État » : « L’État ne doit utiliser que des véhicules propres, diminuer ses déchets et sa consommation d’énergie », écrivent-ils.

Alors même que la loi économie circulaire a fixé à 2040, la fin des plastiques à usage unique, la même majorité appelle les citoyens de la convention à interdire « les plastiques non recyclables avant 2025 et à déployer la consigne ». Ils reviennent également sur les amendements rejetés par le gouvernement lors du débat parlementaire et pensent qu’il faudrait « interdire la publicité des véhicules les plus polluants, en particulier les SUV ». « Pour changer de système », LREM souhaite également développer les « alternatives aux chauffages de terrasse ».

Enfin, le parti présidentiel veut « aider les Français dans leurs actions individuelles », en les informant mieux sur « l’empreinte carbone des produits et des aliments » et « en prévoyant des enseignements tout au long de la scolarité sur les enjeux climatiques et l’alimentation du quotidien ».

« Les jeunes générations portent l’action écologique : ne laissons pas aux réseaux sociaux l’exclusivité de l’information », disent-ils avant de proposer que « chaque enfant plante un arbre par an » et que les pollueurs soient condamnés à des « travaux d’intérêt général ».



Lire aussi : « La convention citoyenne pour le climat est profondément monarchique »


9 avril 2020
Dix mois consécutifs plus chauds que la normale, un record national
Lire sur reporterre.net
9 avril 2020
La Zad de Brétignolles-sur-Mer évacuée en plein confinement
Lire sur reporterre.net
9 avril 2020
La plateforme Vinted relance ses ventes malgré le confinement
Lire sur reporterre.net
9 avril 2020
Un demi-milliard de personnes pourraient basculer dans la pauvreté à cause de la crise sanitaire
Lire sur reporterre.net
8 avril 2020
Restriction des épandages agricoles : le Conseil d’État saisi
Lire sur reporterre.net
7 avril 2020
En Australie, la Grande Barrière vient de vivre son pire épisode de blanchissement de coraux
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Face à la chute des cours du pétrole, l’État prêt à soutenir le parapétrolier Vallourec
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Le mois de mars 2020 figure parmi les plus chauds jamais enregistrés
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Amazon mis en demeure par l’Inspection du travail
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Plan de relance : 250 organisations dénoncent le lobbying de l’aviation
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Un incendie près de Tchernobyl provoque une forte hausse de la radioactivité
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
L’enquête publique sur un grand projet autoroutier maintenue malgré le confinement
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Les semences et plants potagers de nouveau autorisés à la vente
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Pour les peuples autochtones, le coronavirus « représente une réelle menace d’extermination »
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat Politique
8 avril 2020
Dans les quartiers populaires, les violences policières se poursuivent durant le confinement
Reportage
8 avril 2020
Qui pour ramasser les fraises françaises ? Les producteurs sont inquiets
Info
8 avril 2020
Après la crise, les salariés devront reprendre le pouvoir aux actionnaires
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Climat Politique