Dans les Pyrénées, forte mobilisation contre le projet de scierie industrielle Florian

Durée de lecture : 2 minutes

12 octobre 2020



À Lannemezan, dans les Hautes-Pyrénées, 1.500 personnes ont marché malgré la pluie et le vent, ce dimanche 11 octobre 2020, contre le projet Florian de scierie industrielle. Cet été, Reporterre vous racontait déjà comment l’installation d’une telle usine présenterait une menace pour les écosystèmes forestiers. Elle impliquerait une surexploitation de la ressource locale en bois. Selon le collectif SOS forêt Pyrénées, « la scierie mettrait en vente 350.000 – 400.000 m3 de bois, soit plus du double voire du triple de ce qui est pratiqué actuellement ».

Depuis, la lutte a pris de l’ampleur, portée par plus de 43 associations, des écologistes et aussi des gilets jaunes qui ont multiplié ces derniers mois les mobilisations et les réunions publiques. Le projet qui devait être subventionné à hauteur de 60 % a du plomb dans l’aile. De nombreux élus ont participé à la marche de ce week-end, essentiellement des communistes, des membres de la France insoumise et d’EELV. Un front commun se construit. Le député LREM des Hautes Pyrénées, Jean-Bernard Sempastous, a également jugé « le projet trop volumineux ».

La présidente Carole Delga de la région Occitanie s’est également fendue d’un communiqué où elle présente ses doutes vis-à-vis du projet : « Si le projet de Lannemezan ouvre des perspectives en ce sens , la Région se montre toutefois vigilante depuis plusieurs mois sur l’impact qu’il pourra avoir sur le tissu économique local ainsi que sur son empreinte écologique. La concertation locale doit être le préalable à toute avancée du projet », précise-t-elle. Une première étape avant son abandon définitif ?

  • Photo : Hêtraies sapinières sur la commune d’Arette, dans les Pyrénées-Atlantiques, où l’entreprise Florian s’approvisionnerait. © Benjamin Hourticq/Reporterre





30 octobre 2020
La loi réautorisant les néonicotinoïdes définitivement adoptée
Lire sur reporterre.net
30 octobre 2020
Des maires autorisent l’ouverture des commerces non alimentaires
Lire sur reporterre.net
30 octobre 2020
Plusieurs manifestations contre le confinement en France
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
En 2019, les rémunérations des PDG du CAC 40 ont encore côtoyé les sommets
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
L214 : nouveau scandale dans un élevage de 200.000 poules dans l’Oise
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
Reconfinement : parcs, jardins et marchés restent ouverts
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Contrefeu ou coincidence ? L’Andra lance un podcast du même nom que la bédé critique « Cent mille ans »
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Les sénateurs ont voté en faveur du retour temporaire des néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les cinq décrocheurs de portraits d’Emmanuel Macron relaxés à Auch
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les banques françaises investissent massivement dans des secteurs climaticides
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
A Lyon, le squat accueillant des migrants a été expulsé
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les sénateurs vont se prononcer sur les néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
L’Europe exporte trop de véhicules d’occasion polluants, selon l’ONU
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Les Chiliens votent en faveur d’une nouvelle Constitution
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires va entrer en vigueur
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Grands Projets inutiles Forêts Carte des luttes

THEMATIQUE    Nature
27 octobre 2020
La fermeture des frontières place les migrants à la merci du changement climatique
Info
30 octobre 2020
Dans le Lot, un projet agrivoltaïque divise Montcuq-en-Quercy-Blanc
Reportage
30 octobre 2020
Benbassa-Autain : « La gauche a des réponses émancipatrices face au terrorisme »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Grands Projets inutiles Forêts Carte des luttes



Sur les mêmes thèmes       Nature