Je fais un don
OBJECTIF :
120 000 €
6209
COLLECTÉS
11 %

Delphine Batho est limogée du ministère de l’Ecologie

2 juillet 2013 / liberation.fr

La ministre de l’Ecologie sortante a été convoquée à Matignon ce mardi après ses critiques sur le budget de son ministère pour 2014. Le député socialiste du Gers Philippe Martin écope de son maroquin.


Delphine Batho a payé ses critiques au prix fort : François Hollande a mis fin à ses fonctions ce mardi, quelques heures après qu’elle ait qualifié le budget de son ministère de « mauvais ». Elle avait auparavant été convoquée à Matignon par le Premier ministre, avec qui elle s’est entretenue près de deux heures.

« Sur proposition du Premier ministre, le président de la République a mis fin aux fonctions de Delphine Batho et a nommé Philippe Martin, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie », a annoncé l’Elysée dans un communiqué.

Philippe Martin, qui aura 60 ans en novembre, est député socialiste du Gers, membre de la commission du Développement durable et de l’Aménagement du territoire de l’Assemblée.

Rompant avec sa réserve habituelle, la ministre de l’Environnement Delphine Batho avait auparavant laissé éclater sa colère face aux coupes subies par son ministère, peu opportunes au moment où, a-t-elle lâché, « il y a une déception à l’égard du gouvernement ». Avec une baisse de 7% de ses crédits, le ministère de l’Ecologie est l’un des plus sévèrement touchés par les économies que le gouvernement compte réaliser l’an prochain.

« C’est un mauvais budget », a lâché Delphine Batho sur RTL, quelques heures avant le début du débat d’orientation budgétaire à l’Assemblée nationale. « Il y a un affichage qui n’est pas bon ». Et Delphine Batho d’estimer qu’il fallait se poser la question : l’écologie est-elle « bien une priorité ? » « Est-ce qu’on a la capacité de passer du discours aux actes ? »





Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Source : liberation.fr

Photo : NofrackingFrance

Lire aussi : Batho patauge sur Notre Dame des Landes

Et aussi : Delphine Batho : « besoin du nucléaire », « besoin de Notre Dame des Landes »

25 mai 2018
François Ruffin : « L’enjeu est de sortir les gens de la résignation »
Entretien
26 mai 2018
Plein de fraises... mais les escargots attaquent le jardin sans pétrole
Chronique
25 mai 2018
Dans la Vienne, la ferme-usine sera… bio
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre



Du même auteur       liberation.fr