Encore cinq réacteurs totalement arrêtés

(décembre 2016) La découverte d’anomalies de concentration de carbone dans les générateurs de vapeur de 18 réacteurs en fonctionnement et de malfaçons sur des composants nucléaires forgés à l’usine du Creusot a entraîné des arrêts forcés de réacteurs en série.

Cette baisse de la disponibilité du parc nucléaire entraîne une chute de la production électrique de notre pays, délicate à négocier pour RTE en période hivernale.

19 novembre 2018
En Haute-Marne, l’industrie nucléaire veut blanchir son linge dans l’opacité
Enquête
17 novembre 2018
Honneur aux cloportes !
Chronique
19 novembre 2018
Pour résoudre le problème des transports, il faut sortir de la drogue automobile
Tribune