Enquête



L’Office national des forêts demande l’aumône auprès de multinationales polluantes

L’Office national des forêts est au bord de la faillite. Délaissé par les pouvoirs publics, l’établissement se tourne de plus en plus vers des capitaux privés pour financer une partie de ses missions d’intérêt général. Des entreprises peu scrupuleuses de l’environnement, comme Total, HSBC ou Ikea, entrent dans les bois. Au grand dam des forestiers.
A la une






Voir la carte des articles
"Enquête "
18 septembre 2020
Avec le projet de contournement de Montpellier, la voiture reste reine
Reportage
17 septembre 2020
Régulation de la publicité : le ton monte entre écolos et annonceurs
Info
18 septembre 2020
La folie des projets routiers continue, malgré de farouches luttes locales
Info