Fanny, militante du climat, a été libérée après 9 h de garde à vue. Son crime : avoir décroché un portrait de Macron

Durée de lecture : 2 minutes

26 février 2019



- Actualisation - Mardi 26 février, 18h35 - Après neuf heures de garde à vue, la militante est sortie du commissariat. Son domicile a été perquisitionné en début d’après-midi. Elle est convoquée au tribunal le 2 septembre 2019.


Fanny, une militante lyonnaise d’Action non-violente - COP21 (ANV-COP21) a été placée en garde à vue ce mardi 26 février à 8h30 au commissariat du 2e arrondissement de Lyon.

Jeudi 21 février, quatre portraits officiels du président Macron avaient été décrochés dans des mairies à Lyon, mais aussi Paris, Bayonne et Ustaritz, pour dénoncer l’inaction du gouvernement face au dérèglement climatique. Un militant d’Action non violente-COP21 (ANV-COP21) a été placé en garde à vue à Lyon vendredi 22 février, et son domicile a été perquisitionné.

« On est une dizaine de militants devant devant le commissariat du 2e, a indiqué à Reporterre Sylvine Bouffaron, d’ANV-COP21 Lyon. La militante a été convoquée pour une audition libre à 8 h 30, et elle a été placée en garde à vue. » L’organisation appelle à un rassemblement ce mardi 26 février devant le commissariat.

Sur Twitter, Maxime Combes, porte-parole d’Attac, a regretté cette garde à vue : « Les forces de l’ordre devraient consacrer leur énergie à poursuivre les pollueurs et les évadés fiscaux plutôt que les militant.e.s pour le climat », a-t-il écrit.

ANV-COP21 a dénoncé la répression, affirmant que « c’est le président Macron et son inaction face au péril climatique qui menacent aujourd’hui la démocratie » : « En ne mettant pas tout en œuvre pour empêcher l’emballement du climat, il participe à construire un monde livré au chaos, aux massives pénuries alimentaires et en eau potable, aux guerres pour l’accès aux ressources, à la violence de masse pour repousser les centaines et centaines de millions de migrants climatiques fuyant des territoires devenus inhabitables ». L’organisation appelle à la multiplication d’action de « réquisitions des portraits », qui ne seront rendus « que lorsque le président Macron mettra enfin en place une politique cohérente avec une trajectoire française compatible avec les +2 °C voire +1,5 °C. »

- Source : Reporterre.

- Photo : ANV-COP21





Lire aussi : Quatre portraits du président Macron emportés par des activistes climatiques


4 juin 2020
En Russie, une rivière de Sibérie gravement polluée par un géant minier
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
La sixième extinction de masse s’accélère à un rythme vertigineux
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
Disparition de l’élevage et concentration des fermes : la Safer s’inquiète
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
Les piscines de matières radioactives de La Hague risquent la saturation, selon l’ASN
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
Le printemps 2020 est le deuxième plus chaud enregistré en France
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
Sécheresse : neuf départements connaissent déjà des restrictions d’eau
Lire sur reporterre.net
2 juin 2020
En Amazonie, une campagne pour protéger les Yanomami du Covid-19 et des orpailleurs est lancée
Lire sur reporterre.net
2 juin 2020
Des militants recouvrent des publicités en soutien à Alex Montvernay, jugé mardi 2 juin
Lire sur reporterre.net
30 mai 2020
Des oiseaux englués dans du pétrole plus d’un an après le naufrage du « Grande America »
Lire sur reporterre.net
30 mai 2020
Uber balance des dizaines de milliers de vélos Jump à la décharge
Lire sur reporterre.net
29 mai 2020
La COP26 de Glasgow reportée à novembre 2021
Lire sur reporterre.net
29 mai 2020
En Belgique, action de détournement publicitaire au nom de la priorité climatique
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
Actions antinucléaires à Paris, Lyon et dans la Drôme pour réclamer la fermeture de la centrale du Tricastin, âgée de 40 ans
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
« Le Monde d’après » : une floraison de propositions
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
L’Autorité de sûreté nucléaire pointe un recul de la rigueur chez EDF
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat Luttes
4 juin 2020
Le train, grand oublié des plans de relance
Enquête
14 avril 2020
La solidarité, vaccin et remède contre la pandémie
Tribune
3 juin 2020
« Laissez-nous respirer » : un rassemblement massif dénonce les violences policières en France et aux États-Unis
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Climat Luttes