Intermarché se lance dans une fausse « pêche artisanale », dénonce une association

Durée de lecture : 2 minutes

17 novembre 2020



L’association Pleine mer, dans une série d’articles publiés sur son site début novembre, dénonce l’intrusion d’Intermarché dans la pêche artisanale française.

Selon l’enquête menée par l’association, c’est via la Scopale, dont Intermarché est actionnaire, que le groupe soutient des armateurs dans le rachat de bateaux de pêche classés comme pratiquant la pêche artisanale. Puis, le contrat « prévoit une clause de priorité pour l’approvisionnement de l’usine Capitaine Houat, les Intermarché et les Netto », explique l’association Pleine mer, qui défend les petits pêcheurs. Ainsi, les acheteurs de bateaux sont ensuite censés approvisionner en priorité Intermarché.

Cette entrée est facilitée par le fait que l’achat de bateaux « est extrêmement coûteux », précise l’article de Pleine mer.

« Une méthode de pêche terriblement efficace, qui ne respecte pas les cycles biologiques »

L’association conteste le caractère artisanal de cette pêche. « En orientant le travail des pêcheurs pour coller avec la demande [de la grande distribution], on finit d’achever ce qui est une particularité de l’artisan pêcheur : le couple métier-saison », argumente l’article.

Par ailleurs, les bateaux en question utilisent la méthode de la senne danoise, « une méthode de pêche terriblement efficace, qui ne respecte pas les cycles biologiques », dénonce l’association, qui relaye les témoignages de pêcheurs artisanaux ayant vu cette méthode vider certains pans de mer.

Reste que l’opération est intéressante pour Intermarché : « Le groupe peut ainsi se targuer de commercialiser des produits “issus de la pêche artisanale” et “issus d’une pêche française” alors que les bateaux en question font en réalité parti d’un armement industriel, et que le poisson en question est pêché au large de l’Écosse et de l’Irlande et débarqués dans des bases avancées à l’étranger », décrit encore Pleine mer.






24 novembre 2020
Masques distribués aux fonctionnaires : « il n’y a rien à cacher », rassure le gouvernement
Lire sur reporterre.net
24 novembre 2020
À Paris, la police expulse un camp d’exilés et les pourchasse dans les rues
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Lutte contre l’implantation d’un McDo dans l’Aubrac
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Le véritable (et peu glorieux) bilan du CAC 40
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Une carte des projets toxiques à Rouen (Seine-Maritime)
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Malgré le confinement, les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont encore augmenté en 2020
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
Des manifestations contre la loi « sécurité globale » ont eu lieu dans toute la France
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
L’attribution des fréquences 5G attaquée en justice
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’accès aux toilettes, un enjeu écologique
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
« Décision historique » : le Conseil d’État pourrait enjoindre au gouvernement d’agir pour le climat
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’étrange appétit d’Amazon pour les militaires
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
Journalistes et rédactions s’élèvent contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Un recours devant le Conseil d’État demande l’accès à la nature pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Les éboueurs parisiens en grève illimitée
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Aviation : 1 % de la population mondiale responsable de la moitié des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pêche

21 octobre 2020
Contre les Center Parcs « qui veulent remplacer la nature », les opposants se regroupent
Reportage
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
5 novembre 2020
En Allemagne, contre le Covid, les écoles ouvrent les fenêtres
Info


Dans les mêmes dossiers       Pêche