Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Agriculture

La Confédération paysanne réclame l’interdiction du fourrage dans les méthaniseurs

Bottes de foin, illustration.

Mardi 13 septembre, en plein salon de l’élevage (Space) à Rennes (Ille-et-Vilaine), la Confédération paysanne a réclamé au ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau, des mesures d’urgence « face à la situation catastrophique sur le terrain liée à la sécheresse ». Outre la mise en œuvre d’une aide d’urgence forfaitaire à l’actif agricole, le syndicat d’agriculture paysanne a exigé un encadrement du prix des fourrages et l’interdiction immédiate de son utilisation dans les méthaniseurs. En effet, avec la sécheresse, il devient « très difficile de nourrir les animaux » : au mois de juillet, Serge Zaka, spécialiste des effets du changement climatique sur l’agriculture, a estimé que les stocks de fourrage destinés au bétail étaient largement en baisse.

La méthanisation permet de transformer des matières organiques en gaz. Celle-ci comporte des risques pour les sols, les eaux mais aussi l’avenir du monde agricole. L’agriculture risque de devenir un outil au service de la production gazière, et les agriculteurs finissent par être à la botte des industriels de l’énergie, comme l’explique cette enquête du média Splann ! publiée par Reporterre le 14 septembre.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende