Hervé Kempf

Blog

La classe dirigeante la plus stupide de l’histoire

Alors que Donald Trump prend les rênes de la première puissance mondiale, le 20 janvier 2017, je vous invite à lire cet extrait de "Tout est prêt pour que tout empire"

La classe dirigeante la plus stupide de l’histoire

Il importe peu que le tableau que nous avons dressé soit encourageant ou pas. L’important est qu’il soit exact. Que présage-t-il ?

La poursuite à court terme – une dizaine d’années – de la dégradation écologique est certaine. La fragilité de l’économie mondiale est attestée et la probabilité qu’elle connaisse un nouveau chaos découle de la logique. La dérive autoritaire des oligarchies ne fait plus débat. Le brasier du terrorisme reste incandescent.

Il y a quelque chose de terriblement fascinant dans le constat que les classes dirigeantes continuent comme si de rien n’était. Nulle part en leur sein on ne perçoit de volonté sérieuse de réduire les inégalités, de remettre la bride sur le cou des marchés financiers, d’orienter l’économie dans une direction réellement écologique. La campagne présidentielle au sein de la première puissance mondiale a pu se dérouler toute une année sans presque que soit évoqué le changement climatique. Partout, la croissance et les « réformes structurelles » restent l’alpha et l’oméga de la pensée économique. Le monde du début du XXIe siècle subit la classe dirigeante la plus stupide de l’histoire.

Tout se passe comme si, par confort, par aveuglement, par impéritie, par égoïsme, elle attendait des événements qu’ils précipitent eux-mêmes le désastre qu’on aura vu venir et qu’elle n’a pas voulu tenter d’empêcher. Tout est prêt pour que tout empire.


Source : Tout est prêt pour que tout empire. 12 leçons pour éviter la catastrophe, Seuil, p. 78.



{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}





Autres articles :

  • Notre-Dame-des-Landes : et maintenant, gagner la bataille de la paix

  • Bruno Latour : « Défendre la nature : on bâille. Défendre les territoires : on se bouge »

  • L’indépendance, c’est simple : dire non aux puissants, non au mensonge, et s’en remettre au lecteur

  • Nicolas Hulot : « Un ministre n’est pas un électron libre »

  • La centrale de Fessenheim fermera fin 2018

  • Celles qui ont révélé les « Monsanto papers » racontent comment Monsanto triche

  • Débat radio : comment agir face à l’urgence climatique ?

  • Benoît Hamon : « La gauche doit se saisir de la révolution numérique pour en faire un progrès social et humain »

  • Hydrocarbures : le gouvernement a plié devant les intérêts miniers

  • Dix ans après, plus que jamais d’actualité

  • La France insoumise veut s’enraciner dans l’écologie et dans les quartiers populaires

  • 1 % contre les 99 % ? Pas si simple !

  • La suffisante bêtise de M. Macron

  • Ecologie politique, année zéro

  • Le sortilège oligarchique

  • Mr. Trump’s decision on climate threatens world peace

  • La décision de M. Trump de sortir de l’accord de Paris menace la paix du monde

  • Conserver les semences : dans un coffre-fort ou dans la nature ?

  • Bonne chance, Nicolas Hulot

  • Macron, le président du vieux monde

  • « Un essai prenant, incisif et ancré dans l’actualité »

  • Miguel Benasayag : « Le transhumanisme prépare un monde d’apartheid »

  • David Cormand : « La France insoumise a le pouvoir d’empêcher que Macron soit majoritaire à l’Assemblée »

  • La faillite du parti écologiste

  • Danielle Simonnet : « Avec Jean-Luc Mélenchon, nous voulons changer le système »

  • Pierre Rabhi : « Il faut que l’humanité prenne conscience de son inconscience »

  • Pour rouvrir l’avenir, il faut que le PS disparaisse

  • Mélenchon et Hamon : l’enjeu de leur duel

  • Quand nous serons les arbres, les roches, et les oiseaux

  • Nous sommes entrés dans l’anthropocène, affirment des minéralogistes

  • L’asphyxie paradoxale du parti écologiste

  • Entretien avec Barbara Romagnan : « Nous avons à recomposer la gauche »

  • Trois propositions pour changer la donne

  • Ouest-France : « Un essai combatif »

  • Hamon, Jadot, Mélenchon, unissez-vous !

  • La tactique perverse de Manuel Valls contre Benoît Hamon

  • La double surprise Hamon

  • La classe dirigeante la plus stupide de l’histoire

  • La langue de la glaise et des étoiles

  • L’étrange façon de lire du prévisible Laurent Joffrin