La crise climatique a amplifié la canicule en Sibérie

Durée de lecture : 2 minutes

16 juillet 2020



Les températures en Sibérie ont été bien au-dessus de la moyenne depuis le début de l’année. Un nouveau record de température pour l’Arctique, 38 °C, a été enregistré dans la ville russe de Verkhoyansk le 20 juin, tandis que les températures globales de la Sibérie ont été supérieures de plus de 5 °C à la moyenne de janvier à juin.

Une nouvelle étude scientifique, publiée ce mercredi 15 juillet, montre que la récente prolongation de la chaleur en Sibérie de janvier à juin 2020 aurait été presque impossible sans l’influence du changement climatique. Cette étude a été menée à l’initiative du World Weather Attribution (WWA) et a réuni les services météorologiques européens et l’Institut d’océanologie de Shirshov.

Leur analyse a montré qu’une chaleur prolongée comme celle qu’a connue la Sibérie de janvier à juin de cette année ne se produirait qu’une fois tous les 80.000 ans sans changement climatique induit par l’humain. Le changement climatique a multiplié par au moins 600 les risques de chaleur prolongée. C’est l’un des résultats les plus probants de toutes les études d’attribution menées à ce jour et constitue une preuve sans équivoque de l’influence du changement climatique d’origine humaine sur la planète.

Les scientifiques ont noté que même dans le climat actuel, la chaleur prolongée était encore peu probable. Mais sans une réduction rapide des émissions de gaz à effet de serre, elles risquent de devenir fréquentes d’ici la fin du siècle.

Dans des études précédentes, le World Weather Attribution avait établi un lien entre le changement climatique et des événements extrêmes, notamment les incendies de forêt en Australie en 2019 et 2020, les canicules en Europe de 2018 et 2019, et la tempête tropicale Imelda, qui a frappé le Texas en 2019.





Lire aussi : En Russie, des feux géants ravagent de nouveau la région arctique


18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Biodiversité : aucun des 20 « objectifs d’Aïchi » n’a été atteint en 10 ans
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
L’accord de libre-échange UE-Mercosur « va accroître des dynamiques mortifères »
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
La fumée des feux américains va jusqu’en Europe
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune
18 septembre 2020
Avec le projet de contournement de Montpellier, la voiture reste reine
Reportage
19 septembre 2020
À Plélan-le-Grand, le parc éolien souffle à l’énergie citoyenne
Alternatives


Sur les mêmes thèmes       Climat