La fonte des glaces augmente le risque de tsunamis en Alaska

Durée de lecture : 2 minutes

16 mai 2020



La fonte d’un glacier alaskien, accéléré par le dérèglement climatique, pourrait provoquer un tsunami catastrophique dans la région, selon un groupe de scientifiques étasuniens.

Les chercheurs ont découvert que les températures anormalement chaudes des dernières années avaient provoqué la récession du glacier Barry Arm, situé le long d’un fjord. Leur inquiétude provient du fait que ce glacier contribue à soutenir une pente rocheuse. En raison du réchauffement climatique, seulement un tiers de cette pente est désormais soutenu par de la glace. En cas de tremblement de terre, de forte pluie ou de canicule, un glissement de terrain important pourrait donc avoir lieu, ce qui provoquerait un tsunami.

Selon les estimations du groupe de chercheurs, dans le cas où l’ensemble de cette pente rocheuse s’effondrerait, près de 500 millions de mètres cubes de roche et de poussières pourraient être emportés. Le tsunami ainsi généré pourrait faire, au départ du glacier, plus de 30 mètres de haut. À son arrivée au village de Whittier, situé de l’autre côté du fjord, il pourrait faire près de 10 mètres de haut et provoquer des dommages considérables. « C’est un risque très inquiétant », estime Hig Higman, un chercheur étudiant les risques géologiques.

En 2015 et 2017, deux tsunamis provoqués par des glissements de terrain ont eu lieu, respectivement en Alaska et au Groenland. Ces phénomènes rares pourraient devenir plus fréquents en raison du dérèglement du climat, selon des scientifiques.

  • Photo : Le glacier Barry Arm en 2008. Flickr (Frank Kovalchek/CC BY 2.0)




Lire aussi : La fonte accélérée des glaces fait monter les océans plus vite que prévu


26 mai 2020
Les travaux du Charles-de-Gaulle Express ont repris, ceux des lignes RER B et D sont reportés
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Dieselgate : la justice allemande condamne Volkswagen à un remboursement partiel
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Quarante millions de professionnels de santé demandent le respect de l’environnement
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Les petits pêcheurs demandent une répartition équitable des quotas de thon rouge
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Des associations proposent 34 mesures pour une relance écologique et sociale
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
L’épandage aérien de fongicide autorisé dans l’Aude et l’Hérault
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
Le gouvernement poursuivi en justice pour obtenir l’ouverture des parcs et jardins
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
Le changement climatique menace la capacité de stockage du carbone des forêts tropicales
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
Fin de la grève de la faim contre l’inaction climatique de l’État
Lire sur reporterre.net
23 mai 2020
La Nouvelle-Zélande réfléchit à la semaine de quatre jours pour relancer l’économie
Lire sur reporterre.net
23 mai 2020
Des firmes multinationales songent à être compensées des mesures prises pendant la pandémie
Lire sur reporterre.net
20 mai 2020
En Chine, la pollution est plus forte qu’avant le confinement
Lire sur reporterre.net
20 mai 2020
Australie : de jeunes activistes attaquent une mine de charbon en justice
Lire sur reporterre.net
20 mai 2020
L’exploitation minière du fond des océans menace gravement les écosystèmes, selon un rapport
Lire sur reporterre.net
20 mai 2020
Plusieurs abattoirs sont des foyers épidémiques du Covid-19
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

THEMATIQUE    Climat
25 mai 2020
Pour éviter les pandémies, cessons l’élevage industriel
Tribune
26 mai 2020
Pour un plan de sortie de crise écologique, « il faut doubler le nombre de paysans »
Entretien
25 mai 2020
La Guyane ébranlée par un nouveau projet de mégamine à ciel ouvert
Info


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans



Sur les mêmes thèmes       Climat