La loi Agriculture et Alimentation définitivement adoptée

3 octobre 2018

La loi « pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable » a été adopté par l’Assemblée nationale mardi 2 octobre.

La première partie de la loi a pour objectif de redonner du revenu aux agriculteurs, notamment en inversant le rapport de force et en permettant aux producteurs de proposer un prix à leurs acheteurs. Autre mesure : les distributeurs auront interdiction de revendre avec moins de 10 % de marge par rapport au prix d’achat au fournisseur, et les promotions seront plafonnés à 34 % de la valeur finale d’un produit.

Des mesures insuffisantes pour le syndicat agricole la Confédération paysanne, qui dénonce « un texte très éloigné des promesses des États généraux de l’alimentation » et qui ne permettra pas de « rééquilibrer le rapport de forces conduisant au partage de la valeur. »

Le titre II de la loi est consacré à « une alimentation saine, de qualité, durable, accessible à tous et respectueuse du bien-être animal », mais les défenseurs de l’écologie déplorent un manque d’ambition général. Notamment, l’interdiction du glyphosate n’est pas inscrite dans la loi, de même que l’interdiction de l’élevage en cage. Ils se consolent avec quelques maigres avancées :

  • L’obligation d’avoir 20% de produits bio dans la restauration collective publique à partir de 2022 ;
  • L’interdiction du plastique dans les cantines en 2025 ;
  • L’expérimentation pour 2 ans d’un repas végétarien par semaine dans les cantines ;
  • L’interdiction des pesticides ayant des modes d’action similaires aux néonicotinoïdes ;
  • La suspension annoncée du dioxyde de titane dans l’alimentation (à confirmer par décret) ;
  • L’étiquetage obligatoire de l’origine du miel ;
  • L’interdiction de l’installation de nouveaux élevages de poules en cage ;
  • L’interdiction des ristournes et rabais pour les produits phytosanitaires et certains biocides ;
  • La séparation de la vente et du conseil pour les pesticides.

« Les quelques rares avancées votées ne masqueront pas l’échec global d’une loi qui ne fixe aucun cap clair pour aider les agriculteurs à sortir de leur dépendance à la chimie et leur assurer un revenu décent », résume l’association Agir pour l’environnement dans un communiqué.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


22 octobre 2018
Un pesticide intoxique 70 personnes dans le Maine-et-Loire
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
L’ASN craint de nouveaux problèmes sur l’EPR
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2018
En Angletererre, les lourdes peines infligées à des militants anti-gaz de schiste sont annulées en appel
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Au mépris du climat et du rapport du GIEC, Vinci a lancé les travaux de l’autoroute GCO
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Les trains Cévenol, Aubrac et Toulouse-Port Bou sauvés par un accord État-Occitanie
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2018
Le gouvernement impose à l’Assemblée de soutenir l’huile de palme importée par Total
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2018
Des produits chimiques très dangereux dans les objets en plastique recyclé
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le Conseil constitutionnel pourrait relancer l’enquête sur la mort de Rémi Fraisse
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le projet d’A45 est définitivement abandonné
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Le mécanisme des inondations dans l’Aude - un phénomène appelé à se répéter
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Remaniement : Castaner à l’Intérieur, Travert s’en va et laisse l’Agriculture à Didier Guillaume
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Un leader paysan assassiné dans l’Amazonie brésilienne
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
En Grande-Bretagne, des opposants bloquent des opérations de fracturation hydraulique
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
53 personnes portent plainte en raison de la présence de glyphosate dans leur urine
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
L’île d’Oléron contrainte d’accepter l’implantation d’un MacDonald’s
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture
20 octobre 2018
L’agriculture urbaine pourrait nourrir 10 % des populations des villes
Tribune
20 octobre 2018
La punaise, le vélo et le changement climatique
Chronique
20 octobre 2018
À Marseille, La Plaine s’embrase contre la coupe des arbres
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Agriculture