La proposition de loi sur le bien-être animal a été « torpillée », selon leurs défenseurs

Durée de lecture : 2 minutes

9 octobre 2020



Dans la nuit de jeudi 8 octobre à vendredi 9 octobre, la proposition de loi sur le bien-être animal a été débattue, mais n’a pu être adoptée par les députés.

Portée par le groupe EDS (Écologie, Démocratie, Solidarité) et en particulier Cédric Villani, elle prévoyait l’interdiction des élevages de visons et la fin des animaux sauvages dans les cirques. Des propositions qui avaient été reprises par la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, et donc avaient de bonnes chances d’être adoptées.

Mais après une journée entière consacrée au débat sur la proposition de loi sur le renforcement du droit d’IVG, il ne restait que deux heures à cette seconde proposition de loi à l’ordre du jour de la niche parlementaire du groupe EDS pour être discutée. « Le temps du débat, démarré à 22 h, a été réduit au minimum par des manœuvres d’obstruction parlementaire comme on pouvait malheureusement s’y attendre. Le temps imparti n’a même pas permis l’adoption d’un texte avant minuit », regrette l’association de défense des droits des animaux L214 dans un communiqué.

« Les sujets sur lesquels le gouvernement avait annoncé vouloir avancer par la voix de Barbara Pompili le 29 septembre dernier n’ont même pas été débattus (interdiction des animaux sauvages dans les cirques itinérants, interdiction des orques et des grands dauphins dans les delphinariums et interdiction d’élevage des visons abattus pour leur fourrure) », poursuit L214, qui dénonce un « torpillage » de la proposition de loi.

Les députés du groupe EDS n’ont pas caché leur agacement face à la multiplication d’amendements et de prises de parole sur des sujets qui ne figuraient pas dans le texte, comme l’abattage rituel : « Nous avons vu à quel point les débats ont duré et nous avons vu toutes les ficelles pour les faire durer (…), a commenté M. Villani. Quelle image d’efficacité donnons-nous à la société qui attend que le Parlement débatte de façon instruite ? »

Le groupe EDS indique avoir demandé au Gouvernement de programmer dès les prochains jours la fin de l’examen du texte sur le bien-être animal. « Il en a la possibilité dans un projet de loi devenu indispensable compte tenu de l’attente des citoyens », signale-t-il.

La proposition de loi comportait également, à l’origine, des articles sur l’interdiction de certaines chasses (chasse à cour, chasse à la glu) et sur l’interdiction de l’élevage en cage des poules. Ces dispositions avaient été retirées en commission.

  • Photo : Un élevage de poules, en 2018. Wikimedia (L214/CC BY 3.0)





30 octobre 2020
La loi réautorisant les néonicotinoïdes définitivement adoptée
Lire sur reporterre.net
30 octobre 2020
Des maires autorisent l’ouverture des commerces non alimentaires
Lire sur reporterre.net
30 octobre 2020
Plusieurs manifestations contre le confinement en France
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
En 2019, les rémunérations des PDG du CAC 40 ont encore côtoyé les sommets
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
L214 : nouveau scandale dans un élevage de 200.000 poules dans l’Oise
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
Reconfinement : parcs, jardins et marchés restent ouverts
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Contrefeu ou coincidence ? L’Andra lance un podcast du même nom que la bédé critique « Cent mille ans »
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Les sénateurs ont voté en faveur du retour temporaire des néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les cinq décrocheurs de portraits d’Emmanuel Macron relaxés à Auch
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les banques françaises investissent massivement dans des secteurs climaticides
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
A Lyon, le squat accueillant des migrants a été expulsé
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les sénateurs vont se prononcer sur les néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
L’Europe exporte trop de véhicules d’occasion polluants, selon l’ONU
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Les Chiliens votent en faveur d’une nouvelle Constitution
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires va entrer en vigueur
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

THEMATIQUE    Politique
27 octobre 2020
La fermeture des frontières place les migrants à la merci du changement climatique
Info
30 octobre 2020
Dans le Lot, un projet agrivoltaïque divise Montcuq-en-Quercy-Blanc
Reportage
30 octobre 2020
Benbassa-Autain : « La gauche a des réponses émancipatrices face au terrorisme »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Animaux



Sur les mêmes thèmes       Politique