Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse

Durée de lecture : 1 minute

2 juillet 2020



Le Conseil d’État vient de valider définitivement la création de la zone d’aménagement (ZAC) du Triangle de Gonesse, d’après l’AFP. Il s’agit de la plus haute juridiction administrative. C’est sur ce site val-d’oisien, constitué aujourd’hui de 299 ha de terres agricoles, que devait voir le jour le controversé complexe EuropaCity, projet finalement annulé en novembre dernier par le gouvernement.

Née en septembre 2016 par arrêté préfectoral, cette ZAC, prévoyant également 800.000 m2 de bureaux ou encore la seule gare du Val-d’Oise du Grand Paris Express, avait été annulée en mars 2018 par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise à la suite des recours déposés par plusieurs associations dont le Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG).

L’État et l’aménageur public Grand Paris Aménagement avaient alors interjeté appel : la cour d’appel leur avait cette fois-ci donné raison. Le CPTG a donc porté l’affaire devant le Conseil d’État. Des recours sont également en cours sur plan local d’urbanisme (PLU) de Gonesse.

Pour le président du Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG), Bernard Loup, interrogé par Le Parisien, cette décision de justice n’apparaît « pas en phase » avec l’actualité : « On va regarder le jugement mais le contexte actuel va plutôt dans notre sens que ce soit le rapport de la [convention] citoyenne ou les élections municipales, souligne-t-il. Au stade où on en est, on a surtout l’impression que cette ZAC et l’urbanisation des terres de Gonesse sont surtout dans les mains du gouvernement plus que des juges. »

  • Source : Le Parisien
  • Photo : Mercredi 26 juin, sur le Triangle de Gonesse. © Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)




Lire aussi : Blocage du chantier de la ligne 17 contre la bétonisation du Triangle de Gonesse


31 juillet 2020
L214 et la Ligue des droits de l’Homme attaquent la cellule Déméter en justice
Lire sur reporterre.net
31 juillet 2020
Le préfet de Seine-Maritime autorise l’abattage de 1.430 renards
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
De plus en plus de cours d’eau s’assèchent en France
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Triste record en 2019 : le plus grand nombre de défenseurs de la terre assassinés en une seule année
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Pesticides : les habitants de Tautavel privés d’eau potable
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
« Autoroute ferroviaire », « train des primeurs » : Jean Castex esquisse un plan de relance du fret
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Trois milliards d’animaux touchés par les feux de forêt en Australie
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
En 46 ans, la population de poissons migrateurs a baissé de 76 %
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Le Premier ministre Jean Castex dénonce l’ « écologie punitive voire sectaire » et prône la croissance verte
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Convention citoyenne pour le climat : le gouvernement commence à prendre des mesures, mais au rabais
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
À la Réunion, une opposition toujours vive contre la « nouvelle route du littoral »
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Bérangère Abba, Joël Giraud : l’engagement écolo à géométrie variable des nouveaux secrétaires d’État
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Le bruit sismique d’origine humaine a diminué de 50 % pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Une Australienne lance un procès à propos des pertes financières dues au changement climatique
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
31 juillet 2020
Malgré ses annonces, l’État pourrait laisser Amazon construire des entrepôts à gogo
Info
1er août 2020
Agenda : les rendez-vous festifs, écolos et militants de l’été
Info
31 juillet 2020
Bâtiments qui se fissurent, routes qui ondulent... L’Arctique russe face à la fonte du pergélisol
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Luttes