Le Mexique bannit le glyphosate et le maïs transgénique

Durée de lecture : 1 minute

12 janvier 2021



Dans un décret entré en vigueur le 1er janvier 2021 au Mexique, le gouvernement du président de gauche Andres Manuel Lopez Obrador a annoncé que les autorités « révoqueront et s’abstiendront d’accorder des permis pour la dissémination dans l’environnement de semences de maïs génétiquement modifié » (maïs OGM).

Les importations de maïs transgénique seront graduellement réduites jusqu’à ce que plus aucun permis d’importation ne soit délivré d’ici trois ans. Selon le gouvernement, cette mesure vise à contribuer à la souveraineté alimentaire et à protéger le maïs indigène du Mexique. Le pays était jusqu’ici un grand importateur de cette céréale.

En outre, l’herbicide controversé glyphosate, classé depuis mars 2015 comme « cancérigène probable » par le Centre national de recherche contre le cancer (Circ), organe dépendant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), sera quant à lui progressivement éradiqué, avec une interdiction totale au 31 janvier 2024.

Le décret indique que les organismes gouvernementaux doivent s’abstenir d’acquérir ou d’utiliser le glyphosate. Des alternatives durables vont être recherchées par l’industrie agroalimentaire.

Greenpeace s’est félicitée de ces deux interdictions, les qualifiant dans un communiqué d’« étapes importantes vers une production écologique qui préserve la biodiversité ». Selon Greenpeace, OGM et glyphosate mettent en danger « la diversité des variétés agricoles conservées dans les champs qui sont fondamentales pour la production alimentaire ».





Lire aussi : Pourquoi le soja transgénique au Mexique menace-t-il la production de miel des Mayas ?


26 janvier 2021
L’illégalité du barrage de Caussade pourrait être confirmée en appel
Lire sur reporterre.net
26 janvier 2021
Barbara Pompili, Mohamed Laqhila et Emmanuel Macron désignés « boulets du climat » par Greenpeace
Lire sur reporterre.net
26 janvier 2021
En vingt ans, les catastrophes météorologiques extrêmes ont fait 475.000 morts, selon un rapport
Lire sur reporterre.net
26 janvier 2021
L’État doit laisser les journalistes informer à Calais, demande un recours en justice
Lire sur reporterre.net
25 janvier 2021
L214 diffuse des images de cochons en décomposition dans une porcherie bretonne abandonnée
Lire sur reporterre.net
25 janvier 2021
Retour des néonicotinoïdes : le conseil de surveillance va à l’encontre de l’Anses
Lire sur reporterre.net
25 janvier 2021
Pendant la pandémie de Covid, les inégalités ont crû massivement
Lire sur reporterre.net
24 janvier 2021
Le gouvernement veut repousser de deux ans la fermeture des élevages de visons
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2021
Les armes nucléaires sont interdites depuis le 22 janvier
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2021
Canal Plus n’a pas le droit de s’approprier le mot Planète, estime l’INPI
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Pour Greenpeace, la crise du Covid est l’occasion d’arrêter les vols courts
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
À Paris, les émissions automobiles causent 2.500 morts prématurés par an
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Un rapport plaide pour le retour des trains transfrontaliers
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Joe Biden signe le retour des États-Unis dans l’Accord de Paris
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2021
Le référendum sur le climat face aux obstacles et aux oppositions
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    OGM

26 janvier 2021
L’orchestre du vivant anéanti par le brouhaha motorisé
Chronique
26 janvier 2021
Dans les Alpes, les lagopèdes reprennent l’espace laissé libre par les skieurs
Reportages
27 janvier 2021
La loi sur la maltraitance animale oublie la chasse et l’élevage intensif
Info


Dans les mêmes dossiers       OGM