Le développement des énergies renouvelables implique toujours plus d’activité minière, souligne la Banque mondiale

31 juillet 2017

Les énergies renouvelables sont dangereuses pour l’environnement, c’est la Banque Mondiale qui le dit ! Son nouveau rapport, intitulé (en anglais) « Le rôle croissant des minéraux et des métaux pour un rapport sur le carbone », montre que les outils technologiques des énergies « propres », éolien, solaire, hydrogène et systèmes électriques, nécessitent beaucoup plus de ressources rares, que les ­systèmes d’alimentation en énergie traditionnelle.

Le rapport explique que cette analyse est « conçue pour aider les décideurs politiques et les autres parties prenantes dans les domaines des industries extractives, de l’énergie propre et des changements climatiques à mieux comprendre les enjeux et identifier les domaines d’intérêt commun ».

Les prix du cobalt, par exemple, un des composants des batteries pour véhicules électriques, souvent présent dans les mines de cuivre et de nickel, ont beaucoup augmenté l’année dernière, en raison de la demande.

Cuivre, argent, aluminium (extrait de la bauxite), nickel, zinc et, aussi, le platine, sont les ressources clefs de la transition énergétique listées par La Banque mondiale, qui cite aussi les terres rares, comme le neodymium et l’indium. Ainsi, les éoliennes et les panneaux solaires se multipliant pour diminuer les effets du changement climatique, pourraient faire doubler la demande en métaux, et pourraient entraîner une augmentation de plus de 1.000 pour cent de la demande de lithium pour les batteries, si l’on n’agit pas drastiquement pour limiter le réchauffement.

Beaucoup dépendra donc des choix politiques des gouvernements, qui « doivent se rendre compte que le développement minier est un complément et pas un concurrent à un avenir plus vert et plus durable », a déclaré Riccardo Puliti (propres !), directeur du pôle mondial d’expertise en énergie et industries extractives du Groupe de la Banque mondiale. Il plaide pour l’ouverture d’un « dialogue entre les groupes d’intérêt sur le climat, l’énergie verte et les industries extractives ».

  • Sources  :

. Banque mondiale

. Bloomberg News




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : « La “croissance verte” est une mystification absolue »


24 février 2018
Bure : une plate-forme dans les arbres évacuée par les gendarmes
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
Apple, champion de l’évasion fiscale, est débouté de son attaque contre Attac
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
En Chine, l’intelligence artificielle appliquée à l’élevage des cochons
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
La pêche industrielle couvre 55 % de la surface des océans
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
L’EPR de Flamanville présente une « anomalie notable » dans les soudures
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
Lyon-Turin : le gouvernement italien reconnait que les chiffres du projet sont erronés
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
La justice annule la fermeture des voies sur berge à Paris
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
A Toulouse, les quartiers pauvres sont les plus pollués
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
Contre la loi Asile immigration, des citoyens proposent des états généraux des migrations
Lire sur reporterre.net
20 février 2018
Deux insecticides à base de sulfoxaflor suspendus
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Plan « Loup » : 500 loups autorisés, 40 à abattre
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Les journaux les plus subventionnés sont ceux appartenant à des milliardaires
Lire sur reporterre.net
17 février 2018
Algues vertes : l’État français condamné à payer 556.000 euros
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
Les aliments ultra-transformés suspectés de favoriser le cancer
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
En Allemagne, la Deutsche Bahn investit 9,3 milliards d’euros dans les lignes de chemin de fer
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Mines et Gaz de schiste

THEMATIQUE    Energie
24 février 2018
Les normes tuent les paysans
Tribune
8 février 2018
Par grand froid, les margoulins de la rénovation énergétique se frottent les mains
Info
23 février 2018
La stupidité autoritaire
Edito


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Mines et Gaz de schiste



Sur les mêmes thèmes       Energie