Le gouvernement dévoile 66 sites industriels « clé en main »

Durée de lecture : 1 minute

22 juillet 2020



Lundi 20 juillet, les ministres Jacqueline Gourault et Agnès Pannier-Runacher ont dévoilé une liste de 66 sites industriels « clés en main » qui viennent s’ajouter aux douze déjà désignés en janvier dernier. L’objectif affiché par le gouvernement est de « raccourcir les délais d’implantation et attirer de nouveaux investissements ».

Ces sites se caractérisent par le fait que les procédures administratives relatives à l’urbanisme, à l’archéologie préventive et à l’environnement ont été menées en amont par un aménageur, de telle sorte qu’un industriel puisse démarrer sa production dans un laps de temps de quelques mois seulement. « Ces sites "clés en main" ont vocation à devenir les vitrines de la relocalisation d’activités et feront l’objet d’un accompagnement prioritaire de l’État, en lien avec la Banque des territoires et les collectivités territoriales », indiquent les deux ministres dans un communiqué.

Ces sites, assure le Gouvernement, « concilient un haut niveau de protection environnementale (…) et des délais de réalisation raccourcis pour les investisseurs ». Une assertion qui interroge, estiment nos collègues d’Actu environnement, bien que l’exécutif assure veiller à « reconvertir les nombreuses friches existantes pour limiter l’artificialisation des sols ». En effet, tous les sites proposés ne sont pas situés sur des zones déjà artificialisées et l’impact de ces installations sur le milieu naturel risque, dès lors, d’être mal maîtrisé. L’exemple du site du Carnet dans l’estuaire de la Loire montre toute la difficulté à concilier les exigences de développement industriel et de préservation de la biodiversité.





Lire aussi : « Nous appelons à des luttes locales et coordonnées contre les projets industriels »


18 janvier 2021
Des actions de L214 pour faire le lien entre élevage intensif et Covid
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le ministre de l’Agriculture veut banaliser les nouveaux OGM
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Aux États-Unis, les Afro-Américains et les Latinos sont les premières victimes du Covid-19
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2021
Le 16 janvier, pour nos libertés, manifestons contre le projet de loi de sécurité globale
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
« Beauvau de la sécurité » : le ministre de l’Intérieur s’engage sur des peines minimales en cas d’agression de policier
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
En Haute-Marne, le projet de laverie nucléaire toujours à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La Confédération paysanne demande un moratoire sur la méthanisation
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
Un rapport parlementaire propose l’interdiction des nitrites, cancérigènes, dans la charcuterie
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’agroindustrie est la principale bénéficiaire des aides européennes à l’agriculture
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La déforestation tropicale s’accélère
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
L’État français va devoir payer 10 millions d’euros pour pollution de l’air
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
Le One planet summit à Paris : du « bla bla », selon Greta Thunberg
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Étalement urbain

THEMATIQUE    Économie
18 janvier 2021
À Gonesse, on se bat contre une gare au milieu des champs
Reportages
16 janvier 2021
Des collectifs citoyens repoussent l’installation d’antennes de téléphone
Info
16 janvier 2021
Vanessa Codaccioni : « L’État nous pousse à agir comme la police »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Étalement urbain



Sur les mêmes thèmes       Économie