Faire un don
51139 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
64 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Les fonctionnaires créent un « comité de défense du ministère de l’Écologie »

Durée de lecture : 2 minutes

21 juin 2019

Jeudi 20 juin 2019, des fonctionnaires ont décidé de créer un « comité de défense du ministère de l’Écologie ». Ils soulignent l’écart entre les paroles et les actes du gouvernement. « Face à l’inaction verbeuse de nos ministres, ce conseil rappellera chaque fois que nécessaire la réalité des moyens engagés au regard des ambitions des discours, écrivent les syndicalistes dans un communiqué. Si la planète se soignait avec des mots, la France serait la championne du monde de la vertu écologique », ajoutent-ils.

La situation au sein du ministère reste critique. «  Il a obtenu la palme d’or des pertes d’emplois, rappellent les fonctionnaires, moins 3,7% entre 2014 et 2015, moins 2,9% entre 2015 et 2016 loin devant tous les autres ministères ». Ils dénoncent également, « la baisse des moyens, les restructurations incessantes, les privatisations et les transferts de missions ». Selon eux, « le ministère se meurt à petit feu ».

Pour interpeller le gouvernement, les syndicalistes multiplient les actions et ont même écrit une chanson à l’attention de François de Rugy.

Notre ministère a besoin d’un rebond
François de Rugy faut que tu passes à l’action
Le combat pour le climat ils en font leur choux gras
Et nous pendant ce temps là, on arrête pas
De perdre des emplois, depuis des années voilà
Nos services à bout de bras, on tient déjà,
Mais François de Rugy, qu’est ce que tu fais là
Pour défendre tes agents face au budget
Il est bientôt temps de s’en préoccuper
Sinon il n’y aura plus rien à sauver !

  • Source : Communiqué
  • Photos : l’hôtel de Roquelaure, à Paris, siège du ministre de la Transition écologique et solidaire. © Mathieu Génon/Reporterre


Lire aussi : Les fonctionnaires de l’Environnement rejoignent le cortège du mécontentement


Documents disponibles

  Sans titre

14 décembre 2019
2019 : niveau record des feux de forêt dans le monde
Lire sur reporterre.net
13 décembre 2019
Un méga projet d’usine à biomasse abandonné dans le Limousin
Lire sur reporterre.net
13 décembre 2019
Appel à sortir du Traité de l’énergie, instrument aux mains des multinationales
Lire sur reporterre.net
12 décembre 2019
Le parc naturel régional du Morvan renonce à ses exigences sur la gestion forestière
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
L214 dénonce la production de foie gras, une « pure cruauté »
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
Paris bonne élève, Marseille dans le rouge : que font les villes françaises contre la pollution de l’air ?
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
La calotte glaciaire du Groenland fond sept fois plus vite que prévu
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
Les États-Unis ont fortement réduit les moyens des agences de protection de l’environnement
Lire sur reporterre.net
10 décembre 2019
Les députés votent l’interdiction des emballages plastiques... en 2040
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
L’Anses annonce le retrait de 36 produits à base de glyphosate
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
Peuples autochtones : l’accès à la COP bloquée par Extinction Rebellion et Minga
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
L’usine des « mille vaches » finalement condamnée en appel
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
Deux « gardiens de la forêt » assassinés au Brésil
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
100 portraits de Macron brandis à l’envers devant la Tour Eiffel
Lire sur reporterre.net
8 décembre 2019
L’énergie nucléaire pourrait être exclu de la « finance verte » par le Parlement européen
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
13 décembre 2019
EN BÉDÉ- Une journée à la rédaction de Reporterre
Édito
13 décembre 2019
Face au changement climatique, des jardiniers et maraîchers cultivent les semences paysannes
Alternative
14 décembre 2019
Un Noël emballant, avec Pakékado, maître en furoshiki
Chronique


Sur les mêmes thèmes       Politique