28 %
Objectif 30 000 €

Les gentils mots des donateurs de Reporterre nous font bien plaisir

30 juin 2016



Mille mercis ! La campagne de soutien avance bien et apporte avec elle des dons indispensables pour s’inscrire dans la durée. Mais aussi des petits mots : gentils, encourageants ou questionnant. En voici un florilège. Pour tout ça : un immense merci de la part de toute l’équipe de Reporterre ! Promis, on continue.

Il est toujours agréable de recevoir un message de soutien, que ce soit un mot écrit à la main qui accompagne un chèque, sur un post-it ou du papier recyclé, ou un courriel dans la boite dons@reporterre.net. Et puis, parfois, il y a même des petits cadeaux, comme des graines de courge à planter dans le jardin sans pétrole. Nous vous tiendrons au courant du résultat de ces semences !

  • Je vous adresse ma modeste contribution et suis fière de faire partie des derniers 2.000 € à récolter pour atteindre le but. Et quel but... Il est beau, ce site et cette équipe financés par des citoyens lambda qui veulent que Reporterre reste comme il est. Gardez donc tout ! Vos projets lors de la COP21 m’ont fait plaisir à lire, j’espère que vous continuerez dans ce sens. Merci de publier des tribunes, avec lesquelles je ne suis parfois pas d’accord, ça ouvre l’esprit. Merci de publier des articles qui mettent en avant des livres, ils remplissent ma bibliothèque ! Très honnêtement, j’en suis venue à l’écologie au sens de Reporterre il y a seulement deux ans. Ca prend du temps de réaliser notre impact sur la planète. Oui, avant, je mangeais du surgelé Picard ; maintenant, j’ai mon jardin, mes poules et mon vélo. A 25 ans, je suis persuadée que nous sommes des millions à proposer des alternatives et à agir chacun à notre manière. Je me dois d’y croire, tout simplement. Et vous êtes l’écho de ces millions, bravo ! Bonne et longue vie à vous.

Léa B.

  • Je souhaitais vous remercier pour l’exceptionnel travail d’enquête que vous avez réalisé concernant les conditions du décès de Rémi Fraisse. Ainsi que pour tout le travail au quotidien que je suis avec beaucoup d’intérêt et plaisir...Heureusement que vous êtes là !... Je compte comme beaucoup que vous puissiez continuer et amplifier encore ce média devenu indispensable dans le contexte plutôt catastrophique de notre situation écologique. Vous nous apportez l’espoir que les choses puissent enfin évoluer, votre rôle est donc toujours essentiel et il serait souhaitable qu’il puisse être, encore davantage, diffusé. Vous êtes tous magnifiques par la valeur de votre travail, votre sincérité et vos idéaux encore présents, cela se perçoit dans tout Reporterre ! On vous fait confiance pour un projet pour 2017 !

Elisabeth B.

  • On compte sur vous pour aider à la naissance d’un nouveau monde.

Gérard H.

  • Merci bien pour tout ce que vous faites, lueur d’espoir et aussi colère contre la connerie. Bonne continuation.

Jean-Luc

  • Je vous retrouve en voyant l’indication de votre rapport sur les violences policières. Vieille dame un peu maladroite et avec des revenus modestes, je vous envoie un chèque et je me suis abonnée à votre lettre d’information. Merci pour votre action.

Roseline L. P.

  • Je suis préoccupée parce que je trouve que les « personnes morales » (institutions, entreprises, associations) parlent à la place des êtres humains. Bien sûr, les personnes morales sont masquées par des personnes physiques, mais ces personnes physiques n’ont pas conscience qu’elles sont instrumentalisées par leur propre représentation. Je vous souhaite bonne continuation.

Anne-Marie B.

  • Merci pour vos informations. Continuez, nous avons besoin de vous.

Maryline A.

  • Voici mon soutien. Continuez de nous informer sur l’écologie, en toute indépendance.

Dominique M.

  • Chers amis et belle équipe de Reporterre, C’est un plaisir de vous lire et de vous soutenir. Vous nous apportez les informations, celles qui nous affligent, mais aussi celles qui donnent espoir. Bon courage à vous, bravo pour votre inlassable travail et vos sourires !

Christine A.

  • Bravo pour votre site d’information ! J’habite maintenant à quelques encâblures de Notre-Dame-des-Landes et suis particulièrement sensible à ce qui se dit sur ce lieu emblématique des luttes entre l’ancien monde et celui dans lequel nous voulons vivre. Je vous remercie pour le travail d’information remarquable que vous faites à ce sujet. Mes encouragements sincères à continuer de la sorte. Au lendemain d’une consultation qui semble donner raison à ceux qui le veulent absolument, cet aéroport, la lutte continue et vos informations sont précieuses.

Chantal L. R.
-* Un grand merci à toute l’équipe. Bonne continuation.

François M.

  • Merci pour cette information LIBRE.

Françoise H.

  • Avec tout mon soutien pour votre formidable quotidien, indispensable témoin de tous les dossiers concernant l’environnement, l’écologie, les luttes concernant les projets inutiles et destructeurs... Merci.

Gérard B.

  • Bravo à tous pour ces articles passionnants mordant de vérité, de la vraie information libre et indépendante, vous êtes et devenez de plus en plus indispensable sur la scène médiatique alternative et je vous souhaite de longues années de travaux et de luttes car c’est une période où l’on a bien d’informations pour combattre la propagande et la désinformation continuelle.

Plein d’amour

Clem

  • Merci pour la qualité de votre travail ! Continuez !

Cassandre J.

  • Je vous adresse un chèque et tiens à vous dire combien votre travail est nécessaire, précieux, salutaire, rigoureux. Bref, que cela se poursuive en conservant l’indépendance dont vous faites preuve. Merci pour cette bouffée d’air.

Claire P.

  • Continuez, car les sujets d’écologie sont de moins en moins évoqués dans les médias.

Nicolas B.

  • Merci pour votre travail et bon courage pour la suite (il semblerait qu’il y ait encore pas mal de grain à moudre).

Olivier C.

  • Vous nous donnez de l’espoir.

Étienne A.

  • Avec mes remerciements pour cette information qu’on ne trouve pas ou peu dans les médias classiques.

Annick C.

  • Bonjour, je vous lis très régulièrement. J’ai particulièrement été attentive aux informations concernant le décès de Rémi Fraisse pour la qualité de l’information que je ne trouvais que dans votre journal. Ce sont mes enfants, tout deux très investis, du même âge et qui potentiellement, vu leurs positionnements, auraient pu être sur les mêmes manifs, qui m’ont fait découvrir Reporterre. Aujourd’hui, je suis le mouvement Nuit debout grâce à votre journal, les débats comme l’intégration de la parole qui ne demandent qu’à s’exprimer si on veut bien la relayer, des personnes vivant en banlieue, circonstances de vie que je connais bien aussi : à quand un sujet sur ce désespoir là ? Bref, vous dire que vous faites œuvre utile.

Valérie

  • C’est grâce à vous que nous avons toutes sortes d’informations sur l’écologie ; Merci encore !

Annick

  • Je vous souhaite un futur rose et vert où la liberté de la presse sera libre des puissances financières ; où la liberté d’informer permettra, avec l’éducation, d’éradiquer l’ignorance. Encore bravo pour votre boulot.

Antoine

  • Merci de nous offrir chaque jour une information de qualité, sur des sujets intéressants, si peu traités dans les grands médias… Bonne continuation !

Hélène P.

  • Bravo pour votre travail !!! Longue vie à Reporterre !

Céline

  • Salut les ami(e)s. Je me sens bien, je n’ai pas perdu ma matinée : je viens de vous faire un chèque de soutien de 200€. Longue vie à Reporterre.

Victor




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Pourquoi Reporterre existe-t-il ?

Première mise en ligne le 27 juin 2016.

7 décembre 2016
BD : La sale vie de Kim Kardashian - ou les riches et la planète
Info
21 novembre 2016
Trump désigne un climatosceptique, Myron Ebell, comme ministre de l’Environnement
Info
7 décembre 2016
En Ile-de-France, Les Républicains asphyxient l’agriculture biologique
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre