Faire un don
26727 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
33 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Les grands entretiens de Reporterre

Durée de lecture : 3 minutes

17 novembre 2014 / Reporterre


- « Pour Grothendieck, l’urgence écologique était devenue plus importante que les maths », entretien avec Christian Escriva, ami et confident d’Alexandre Grothendieck, décédé le 13 novembre, 17 novembre 2014.

- Jean-Paul Jaud : « Il faut faire des films engagés, qui dénoncent et qui proposent », 8 novembre 2014.

- Marie Monique Robin : « L’origine des problèmes aujourd’hui réside dans le dogme de la croissance économique », 4 novembre 2014.

- Edgar Morin : « Ayez de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace », 6 octobre 2014.

- Alain Caillé : « Notre problème fondamental, c’est l’énoncé d’une pensée politique », 29 septembre 2014.

- Jean-Vincent Placé : « Dans trois ans, nous serons dans l’opposition », 16 septembre 2014.

- Eva Joly : « L’heure est à la construction d’une alternative », 15 septembre 2014.

- Dominique Voynet : « L’écologie politique n’aura jamais l’âge de raison ! », 30 juillet 2014.

- Cyril Dion : « Pour changer la société, il faut raconter une nouvelle histoire », 25 juillet 2014.

- Rajagopal : « Nous préparons une marche mondiale des paysans en 2020 », 9 juillet 2014.

- Marie-Monique Robin : « La société post-croissance a déjà commencé ! », 30 juin 2014.

- Clément Sénéchal : « Et si, pour libérer la presse, on interdisait la publicité ? », 23 mai 2014.


Discussions sur l’Europe :

. Pierre Larrouturou : « La bonne nouvelle est que le peuple est en train de se réveiller », 21 mai 2014.
. Jean-Luc Mélenchon : « La machine va se bloquer. Et le système tout entier va passer par dessus bord », 19 mai 2014.
. Corinne Lepage : « Les gens ont le sentiment justifié que l’Europe ne leur appartient pas », 14 mai 2014.
. José Bové : « C’est à partir du changement climatique qu’il faut repenser le projet européen », 12 mai 2014.


- Hervé Le Treut : « Il faut diviser par trois les émissions mondiales de gaz à effet de serre », 5 mai 2014.

- Dominique Méda : « Produire autrement et partager le travail pour en finir avec le chômage », 2 mai 2014.

- Philippe Bertrand : « La campagne possède des réponses aux maux dont souffre notre société », 22 avril 2014.

- Pierre Rabhi : « L’écologie interroge notre regard sur la vie », 20 avril 2014.

- Gilles Clément : « Jardiner, c’est résister », 16 avril 2014.

- Denis Baupin, vidéo, mars 2014.

- Jacques Caplat : « L’agriculture biologique peut nourrir le monde », mars 2014.

- Pierre Rabhi : « Le superflu est sans limites alors qu’on n’assure pas l’indispensable », 29 décembre 2013.

- Entretien avec Chrisophe Bonneuil : Les Trentes Glorieuses étaient désastreuses, 26 décembre 2013.

- Serge Latouche : « La décroissance permet de s’affranchir de l’impérialisme économique », 21 décembre 2013.

- Catherine Larrère, « Etre écologiste, c’est faire avec », 12 décembre 2013.

- Claire Nouvian : « Il faut en finir avec la méthode de pêche la plus destructrice de l’histoire », video, 10 décembre 2013.

- Hervé Le Treut : « Le changement climatique risque d’être irréversible », 25 septembre 2013.

- Delphine Batho dit sa vérité sur l’Elysée, Fessenheim et Notre Dame des Landes, vidéo, 11 septembre 2013.

- Josh Fox : « Le gaz de schiste pollue la démocratie », 6 septembre 2013.

- Notre Dame des Landes : Stéphane Hessel demande à Jean-Marc Ayrault de reconsidérer sa position, 27 février 2013.

- EXCLUSIF : Séralini répond à ses détracteurs, 4 octobre 2012.

- Jean-Luc Mélenchon : « Je m’interdis le mot croissance », 19 avril 2012.


Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. La crise écologique ne bénéficie pas d’une couverture médiatique à la hauteur de son ampleur, de sa gravité, et de son urgence. Reporterre s’est donné pour mission d’informer et d’alerter sur cet enjeu qui conditionne, selon nous, tous les autres enjeux au XXIe siècle. Pour cela, le journal produit chaque jour, grâce à une équipe de journalistes professionnels, des articles, des reportages et des enquêtes en lien avec la crise environnementale et sociale. Contrairement à de nombreux médias, Reporterre est totalement indépendant : géré par une association à but non lucratif, le journal n’a ni propriétaire ni actionnaire. Personne ne nous dicte ce que nous devons publier, et nous sommes insensibles aux pressions. Reporterre ne diffuse aucune publicité ; ainsi, nous n’avons pas à plaire à des annonceurs et nous n’incitons pas nos lecteurs à la surconsommation. Cela nous permet d’être totalement libres de nos choix éditoriaux. Tous les articles du journal sont en libre accès, car nous considérons que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Tout cela, nous le faisons car nous pensons qu’une information fiable et transparente sur la crise environnementale et sociale est une partie de la solution.

Vous comprenez donc sans doute pourquoi nous sollicitons votre soutien. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, et de plus en plus de lecteurs soutiennent le journal, mais nos revenus ne sont toutefois pas assurés. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Source : Reporterre.

Consulter par ailleurs : Les dossiers de Reporterre


Pour une information libre sur l’écologie, merci de soutenir Reporterre :

9 décembre 2019
« La grève est écologique : elle limite la production »
Entretien
28 novembre 2019
Le climatoscepticisme reste présent dans la classe politique
Enquête
7 décembre 2019
VIDÉO - Thomas Piketty : « Il va y avoir des crises sociales extrêmement violentes »
Entretien




Du même auteur       Reporterre