Les professionnels de plus en plus exposés aux rayons ionisants en France

Durée de lecture : 3 minutes

16 octobre 2020



L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a publié ce jeudi 15 octobre le bilan 2019 des expositions professionnelles aux rayonnements ionisants en France. La structure a suivi 395.040 travailleurs des domaines médical et vétérinaire, nucléaire, industriel et de la recherche ; dont 25.328 personnes exposées à la radioactivité naturelle (essentiellement des personnels navigants de l’aviation civile ou militaire soumis au rayonnement cosmique).

Cet effectif a augmenté de 1,2 % par rapport à 2018. Comme dans le bilan précédent, les effectifs se trouvent principalement dans le domaine médical (58 %) et dans le domaine nucléaire (22 %).

Sur l’ensemble de l’effectif suivi, le bilan de l’exposition 2019 montre que la grande majorité des travailleurs (76,3 % des travailleurs surveillés) est non exposée ou à des doses inférieures au seuil d’enregistrement.

Pourtant, la dose individuelle moyenne est en augmentation par rapport à 2018, se situant à 1,20 millisievert (mSv) (1,12 mSv en 2018). Des dépassements de la limite annuelle réglementaire de 20 mSv ont été enregistrés pour cinq travailleurs [1] (10 en 2018).

L’IRSN a également constaté que la dose collective [2] pour l’ensemble des travailleurs suivis s’établit à 112,3 h.Sv, soit 8 % de plus par rapport à 2018. Cette augmentation est liée principalement au volume accru des travaux de maintenance dans l’industrie nucléaire et à l’augmentation des doses reçues par le personnel navigant exposé au rayonnement cosmique, en lien notamment avec le cycle de l’activité solaire.

La dose individuelle moyenne la plus élevée est celle des travailleurs exposés à la radioactivité naturelle (2,18 mSv), qui sont à plus de 98 % des personnels navigants soumis aux rayonnements cosmiques. On retrouve ensuite les travailleurs du nucléaire et de l’industrie non nucléaire (22 % et 4 % des effectifs suivis) qui ont reçu respectivement des doses de 1,46 mSv et de près de 1 mSv. Enfin, le domaine médical et vétérinaire, qui regroupe la majorité des effectifs suivis, et le domaine de la recherche (3 % des effectifs) présentent les doses annuelles individuelles moyennes les plus faibles, inférieures ou égales à 0,30 mSv.

  • Photo : Hôtesse de l’air, via Pixabay. Le personnel navigant des compagnies aériennes est exposé à des doses importantes de rayonnement cosmique.




[1Cinq travailleurs, dont trois retenus par défaut, en l’absence d’un retour du médecin du travail sur les conclusions de l’enquête.

[2La dose collective d’un groupe de personnes est la somme des doses individuelles reçues par ces personnes. À titre d’exemple, la dose collective de 1.000 personnes ayant reçu chacune 1 mSv est égale à 1.000 homme.mSv soit 1 homme.Sv (h.Sv).


Lire aussi : Comment se protéger des ondes électromagnétiques


30 octobre 2020
La loi réautorisant les néonicotinoïdes définitivement adoptée
Lire sur reporterre.net
30 octobre 2020
Des maires autorisent l’ouverture des commerces non alimentaires
Lire sur reporterre.net
30 octobre 2020
Plusieurs manifestations contre le confinement en France
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
En 2019, les rémunérations des PDG du CAC 40 ont encore côtoyé les sommets
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
L214 : nouveau scandale dans un élevage de 200.000 poules dans l’Oise
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
Reconfinement : parcs, jardins et marchés restent ouverts
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Contrefeu ou coincidence ? L’Andra lance un podcast du même nom que la bédé critique « Cent mille ans »
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Les sénateurs ont voté en faveur du retour temporaire des néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les cinq décrocheurs de portraits d’Emmanuel Macron relaxés à Auch
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les banques françaises investissent massivement dans des secteurs climaticides
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
A Lyon, le squat accueillant des migrants a été expulsé
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les sénateurs vont se prononcer sur les néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
L’Europe exporte trop de véhicules d’occasion polluants, selon l’ONU
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Les Chiliens votent en faveur d’une nouvelle Constitution
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires va entrer en vigueur
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

THEMATIQUE    Santé
28 octobre 2020
Le plus grand dépôt de méthane gelé au fond de l’Arctique commencerait à se libérer
Info
27 octobre 2020
À La Réunion, mobilisation pour sauver le « Ti coin charmant », un riche jardin côtier
Tribune
21 octobre 2020
Contre les Center Parcs « qui veulent remplacer la nature », les opposants se regroupent
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire



Sur les mêmes thèmes       Santé