Plongée dans la montagne des ultras riches

Durée de lecture : 1 minute

15 février 2021 / Michel Lafleur



Pour ce troisième livre, le photographe Michel Lafleur s’intéresse au tourisme de montagne, à Courchevel. Son art témoigne de la richesse et la démesure au milieu des montagnes fragiles.

  • Présentation du livre par son éditeur :

« Or Blanc » est le troisième livre du photographe Michel Lafleur et le premier publié aux Éditions Révolues. Après s’être intéressé au tourisme balnéaire avec l’ouvrage « Révolu », il se penche aujourd’hui, sur un cas particulier - mais représentatif - du tourisme de montagne, Courchevel.

À Courchevel, bienvenue dans le monde des ultras riches, d’une vulgarité sans nom, accueillis à bras ouverts par les pouvoirs publics et les grandes fortunes locales, sans que la question de l’impact environnemental de ces pratiques, ne soit jamais posée.

Ce reportage réalisé en février 2020, témoigne d’une démesure totale, au milieu de montagnes majestueuses et si fragiles. Issu des ces pays de montagnes modelés par le business du ski, le photographe a voulu un texte engagé afin de montrer l’envers du décor.






Lire aussi : Cessons de vouloir attirer les touristes étrangers
20 janvier 2021
Culture du café : la technologie contre les paysans
Tribune
25 février 2021
Barbara Pompili : « Loi Climat : je n’accepterai aucune baisse d’ambition à l’Assemblée nationale »
Entretien
26 février 2021
Coup dur pour Total : le Conseil d’État interdit l’usage d’huile de palme dans les biocarburants
Brève