Pourquoi donner à Reporterre ?

23 novembre 2016



Au 31 octobre 2016, les dons à Reporterre représentent 65 % de son budget annuel, soit environ 135.000 € de dons. Reporterre a choisi de rester en accès libre, pour que chacun puisse avoir accès à l’information, quels que soient ses moyens.

Tous les ans, Reporterre publie ses comptes annuels et son rapport d’activité. Notre indépendance, c’est grâce à vos dons que nous l’avons acquise. Et l’information, c’est aussi la transparence.

Dès son début sur internet, en 2007, Reporterre visait à publier une information alternative, libre et focalisée sur l’écologie. Aujourd’hui, une équipe de six journalistes salariés et d’une dizaine de pigistes travaillent à la rédaction d’articles d’actualité et d’analyse, et nous voulons les rémunérer justement. Le montant global de nos dépenses mensuelles s’élève à 27.000 euros en moyenne.

Environ 3.500 donateurs nous ont soutenus en 2016. Merci ! Merci de croire, comme nous, qu’un autre monde est possible, merci également de vos commentaires, de vos retours précieux, qui nous enrichissent et, souvent, nous rappellent l’humilité dont nous devons faire preuve : Reporterre n’est encore qu’un petit caillou dans la chaussure du capitalisme et notre modèle économique est fragile.

La clé de l’indépendance totale, c’est vous

Reporterre n’est pas soutenu par l’Etat. En effet, le Fonds stratégique de développement de la presse, qui s’est ouvert depuis septembre 2016 aux journaux en ligne, finance des innovations techniques ou commerciales sur les sites de presse en ligne… Mais à Reporterre, nous considérons que le contenu vaut plus que la forme (vous l’avez peut-être déjà remarqué).

Cependant, certaines fondations, avec lesquelles nous partageons des valeurs, nous soutiennent pour la rédaction de dossiers thématiques, à hauteur de 26 % de notre budget en 2016.

Vous voyez où nous voulons en venir ? Faisons un petit calcul…

Pour 27.000 euros de dépenses mensuelles, nous récoltons 7.000 € de dons par mois (hors campagne de dons). Reporterre reçoit 18.000 visiteurs tous les jours. Ainsi, le quotidien de l’écologie pourrait ne dépendre que des dons de ses lecteurs et lectrices si seulement un centième nous soutenait à hauteur de 5 € par mois. Et votre don peut être défiscalisé à hauteur de 66 %.

Alors, et si vous participiez, vous aussi, à l’avènement de ce nouveau monde ?




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
6 décembre 2016
La régression accélérée du droit de l’environnement
À découvrir
8 décembre 2016
Dans le nucléaire, la transparence est un combat
Enquête
8 décembre 2016
Danakil : « Nuit debout n’existe peut-être plus, mais ses causes et le mal-être subsistent »
Entretien


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre