Référendum sur l’environnement : le projet examiné ce mardi à l’Assemblée nationale

Durée de lecture : 3 minutes

16 février 2021



Le projet de loi constitutionnelle ayant pour but d’inscrire la préservation de l’environnement dans l’article 1er de la Constitution, sera examiné (pour avis) mardi 16 février, par la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire, à l’Assemblée nationale. Mercredi 17 février, ce sera au tour de la commission des lois constitutionnelles de l’étudier.

Ce projet de loi vise à inscrire une phrase supplémentaire, après la troisième phrase du premier alinéa de l’article 1er de la Constitution :

Elle [la République] garantit la préservation de l’environnement et de la diversité biologique et lutte contre le dérèglement climatique.

Cette réforme n’est pas assurée de se concrétiser. Sa mise en oeuvre suppose qu’elle soit adoptée dans les mêmes termes par l’Assemblée nationale et le Sénat, puis approuvée par les Français par un référendum.

« Même si le Sénat et l’Assemblée votaient à l’identique le texte de révision constitutionnelle, à quelle date le référendum serait-il convoqué ?, s’interroge le député écologiste de Maine-et-Loire Matthieu Orphelin. Le calendrier ne tient plus : le report des élections régionales et départementales en juin 2021, les risques sanitaires toujours prégnants et qui seront renforcés à l’automne, l’horizon trop proche des scrutins présidentiel et législatif (notamment sur les comptes de campagnes) et les enjeux politiques et institutionnels qui en découlent se combinent pour annihiler toute possibilité d’un référendum sur ce texte à l’automne. »

Interrogé sur France Inter mardi 16 février, le rapporteur du texte à l’Assemblée, Pierre-Alexandre Anglade, député LREM, a estimé cependant possible un référendum en septembre prochain

« Il y a un risque d’occulter le sujet, puisque tous les gens qui ne veulent pas d’Emmanuel Macron voteront non au référendum, quelle que soit la question posée », estimait l’avocate et ancienne ministre de l’Environnement Corinne Lepage auprès de Reporterre, au mois de janvier.

Des juristes plaident pour l’ajout du principe de non-régression dans la Constitution

Selon certains députés, la voie référendaire serait une « manœuvre politique » du gouvernement, mais la modification de la Constitution pourrait être intéressante. « Si le président de la République tient vraiment à cette révision constitutionnelle, plutôt que de leurrer les citoyens avec la chimère d’un référendum, il ne tient qu’à lui de convoquer le Parlement en Congrès (au 14 juillet 2021, quel beau symbole ce serait !), loin des prochaines échéances électorales, comme le prévoit l’article 89 de la Constitution », estime Matthieu Orphelin.

Des juristes plaident également pour l’ajout à l’article 1er de la Constitution du principe de non-régression. Celui-ci existe dans la loi française depuis 2016. Il indique que la « protection de l’environnement (…) ne peut faire l’objet que d’une amélioration constante ». En novembre 2020, des parlementaires avaient demandé à l’institution de déduire de l’article 2 de la charte de l’environnement (obligation d’« amélioration de l’environnement ») ce principe de non-régression, et donc d’en faire une valeur constitutionnelle. Le Conseil constitutionnel n’avait pas saisi cette occasion, et avait validé la réintroduction temporaire des néonicotinoïdes en France.

  • Source : Reporterre
  • Photo : © Anne Speltz/Reporterre




Lire aussi : Changer l’article 1 de la Constitution en faveur de l’environnement est-il utile ?


26 février 2021
La militante Valérie Murat condamnée à payer 125.000 euros pour avoir dénoncé la présence de pesticides dans du vin
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Coup dur pour Total : le Conseil d’État interdit l’usage d’huile de palme dans les biocarburants
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Le gouvernement promeut une autoroute en Haute-Savoie malgré les protestations de la Suisse
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
En Haute-Loire, le tribunal autorise la poursuite des travaux destructeurs de la RN88
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
119 élus européens dénoncent les failles dans l’évaluation des pesticides
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
La France ne respectera pas ses objectifs climat pour 2030 selon une nouvelle étude
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
Des jeunes Québécois veulent poursuivre le gouvernement canadien pour inaction climatique
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
Pesticides : la justice est saisie pour empêcher le retour des néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
Incendie de Rouen : Lubrizol tente d’éviter son procès
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
La nouvelle piscine d’entreposage des combustibles usés d’EDF coûtera 1,25 milliard d’euros
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
La Zad de Gonesse expulsée
Lire sur reporterre.net
22 février 2021
Israël souillé par une marée noire de grande ampleur
Lire sur reporterre.net
22 février 2021
Origine du Covid : les experts de l’OMS recommandent d’enquêter sur les visons et animaux à fourrure
Lire sur reporterre.net
20 février 2021
Les militants anti-Cigéo enfin libres de vivre normalement
Lire sur reporterre.net
19 février 2021
Le tribunal ordonne l’expulsion de la Zad de Gonesse
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
7 janvier 2021
Dans les Alpes, des professionnels renouent avec le savoir-faire de l’écoconstruction
Alternative
19 janvier 2021
Lettre du bocage : « Nous ne supportons pas d’être gouvernés par la peur »
Tribune
21 janvier 2021
Cinq propositions pour sortir la montagne du tout-ski
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Politique