Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Monde

Un indigène écologiste a été sauvagement tué au Guatemala

Accusé de sorcellerie, Domingo Choc Che, 55 ans, phytothérapeute traditionnel, et guide spirituel autochtone Maya respecté a été enlevé, torturé, aspergé d’essence et brûlé vif le 6 juin dernier dans sa maison du village de Chimay, au Guatemala.

Expert en préservation des plantes médicinales et des pratiques ancestrales, il faisait partie d’une équipe transdisciplinaire de scientifiques guatémaltèques et européens travaillant sur des projets de recherche avec l’Université de Zurich, le University College de Londres (UCL) et l’Universidad del Valle de Guatemala (UVG).

L’équipe documente les pratiques médicale s ancestrales, et identifie les plantes médicinale et les habitats des forêts de Petén, au nord du pays qui sont menacées par la déforestation : 35 % de la forêt a disparu entre 1990 et 2016, cédant la place à des monocultures d’huile de palme et à l’élevage.

Domingo Choc, grand connaisseur de l’herboristerie médicale maya, luttait pour défendre ces territoires de la prédation des grandes entreprises et des agriculteurs qui exproprient les paysans indigènes.

-  Source : E.S. avec : The Guardian

-  Photo : Domingo Choc Che (Monica Berger/Handout)

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende