Journal indépendant, en accès libre, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Monde

Un juge de l’État de New York décide que les manifestants peuvent être détenus pour une durée indéterminée

Des centaines de New-Yorkais ont été arrêtés ces derniers jours lors de manifestations de masse contre l’assassinat de George Floyd le 25 mai par un policier de Minneapolis.

Un juge de la Cour suprême de l’État de New York a rejeté jeudi 18 juin une pétition demandant la libération immédiate des centaines de manifestants détenus par le Service de police de New York depuis plus de 24 heures, jugeant que des circonstances extraordinaires justifiaient une détention indéfinie. Le droit d’habeas corpus oblige le gouvernement à justifier la détention d’une personne au-delà de 24h devant un tribunal.

« Les libertés civiles protègent les citoyens contre des gouvernements qui seraient tentés d’utiliser les » crises « et les » urgences « comme prétexte pour piétiner leurs droits civiques », a tweeté Alexandria Ocasio-Cortez élue démocrate du Congrès (D-N.Y.). « C’est une suspension de l’habeas corpus, et elle est inconstitutionnelle. Il est profondément troublant que le Service de police de New York l’ait demandé (NYPD) et qu’un juge l’ait autorisé. »

-  Source : Commondreams

-  Photo : Manifestation Time Square à New York le 7 juin (Antony Quintano)

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende