Une ville costaricaine veut octroyer la citoyenneté aux plantes et aux abeilles

Durée de lecture : 1 minute

13 mai 2020



Au Costa Rica, une banlieue de la capitale a réorganisé son plan d’urbanisation autour de ses habitants non-humains. Connue sous le nom de Ciudad Dulce (« Douce Ville ») – Curridabat considère ses espaces verts comme des infrastructures qui produisent des services écosystémiques.

Pour mettre en place ce projet, le maire de la ville a reconnu abeilles, chauves-souris, colibris, papillons mais aussi arbres et plantes indigènes comme citoyens de la municipalité. Les autorités utilisent la cartographie numérique pour planifier une reforestation massive de l’environnement urbain et faire prospérer les pollinisateurs dans un réseau de parcs et de bio-corridors (ou corridors écologiques).

« Le projet de convertir chaque rue en bio-corridor et chaque quartier en écosystème exigeait une relation avec la faune et la flore, explique le maire Edgar Mora. Ces corridors améliorent la qualité de l’air, la qualité de l’eau et donnent aux gens des espaces pour se détendre, s’amuser et améliorer leur santé. »

Le Costa Rica a décidé de mettre en place des mesures écologiques conséquentes. Plus de 98 % de son énergie provient de sources renouvelables. Un quart du pays est labellisé « espace naturel protégé ». Il abrite 6 % de la faune et de la flore mondiales, alors que son territoire ne représente que 0,03 % des terres émergées. Le pays a également réussi à inverser l’un des taux de déforestation les plus élevés au monde.





Lire aussi : Dotés de droits, lacs et fleuves sont mieux protégés


24 novembre 2020
Masques distribués aux fonctionnaires : « il n’y a rien à cacher », rassure le gouvernement
Lire sur reporterre.net
24 novembre 2020
À Paris, la police expulse un camp d’exilés et les pourchasse dans les rues
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Lutte contre l’implantation d’un McDo dans l’Aubrac
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Le véritable (et peu glorieux) bilan du CAC 40
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Une carte des projets toxiques à Rouen (Seine-Maritime)
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Malgré le confinement, les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont encore augmenté en 2020
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
Des manifestations contre la loi « sécurité globale » ont eu lieu dans toute la France
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
L’attribution des fréquences 5G attaquée en justice
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’accès aux toilettes, un enjeu écologique
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
« Décision historique » : le Conseil d’État pourrait enjoindre au gouvernement d’agir pour le climat
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’étrange appétit d’Amazon pour les militaires
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
Journalistes et rédactions s’élèvent contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Un recours devant le Conseil d’État demande l’accès à la nature pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Les éboueurs parisiens en grève illimitée
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Aviation : 1 % de la population mondiale responsable de la moitié des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Nature International
21 octobre 2020
Contre les Center Parcs « qui veulent remplacer la nature », les opposants se regroupent
Reportage
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
5 novembre 2020
En Allemagne, contre le Covid, les écoles ouvrent les fenêtres
Info


Sur les mêmes thèmes       Nature International