DOSSIER : Migrations



À Calais, l’absurde confiscation des tentes des migrants

À Calais, l'expulsion tous les deux jours des terrains occupés par les exilés se double d'une confiscation de leurs effets personnels. Tentes, duvets, documents... sont, en théorie, stockés et peuvent être récupérés. Dans les faits, huit à dix tonnes d'affaires finissent chaque mois à la poubelle.
A la une






Voir la carte des articles
"Migrations"
19 janvier 2021
Lettre du bocage : « Nous ne supportons pas d’être gouvernés par la peur »
Tribune
3 mars 2021
Quatre espèces d’arbres sur dix sont menacées de disparition
Tribune
4 mars 2021
Architectes, abandonnons le monde des lobbies et du béton
Tribune