En ce qui concerne l’environnement, les Français comptent d’abord sur les pouvoirs publics

Durée de lecture : 1 minute

13 avril 2015 / Emilie Massemin (Reporterre)

Le Commissariat général au développement durable publie lundi 13 avril sa dernière étude statistique sur les opinions et pratiques environnementales des Français en 2014.

- consulter l’étude ici : Opinions et pratiques environnementales des Français en 2014.

A quelques mois de la COP21, le réchauffement de la planète est la première source d’inquiétude des Français (26 %), en hausse de six points par rapport à 2013. Suivent la pollution de l’air (en hausse) et les catastrophes naturelles (en baisse).

Mais quand il s’agit de retrousser ses manches, c’est plus compliqué. Seuls 18 % des sondés estiment que les ménages ont un rôle à jouer (contre 23 % en 2012), loin derrière les entreprises (26 %) et surtout les pouvoirs publics (51 %).

Baisser le chauffage, éteindre les appareils en veille, aller faire ses course à pied ou en transports en commun plutôt qu’en voiture, acheter local... L’étude montre que les sondés acceptent de faire certains efforts, à condition qu’ils ne soient pas trop coûteux ou contraignants.




THEMATIQUE    Quotidien
17 octobre 2019
Crues au nord, assèchement au sud : la crise climatique dérègle déjà nos rivières
Info
27 août 2019
Au Camp Climat, plus de militants et plus déterminés
Reportage
18 octobre 2019
La colonisation du monde par les fleurs, une histoire mystérieuse
À découvrir


Sur les mêmes thèmes       Quotidien





Du même auteur       Emilie Massemin (Reporterre)