3,4 millions de personnes expulsées par la Banque mondiale

Durée de lecture : 1 minute

17 avril 2015 / par Émilie Massemin (Reporterre)



3,4 millions personnes chassées de chez elles à grand renfort de policiers et de buldozers dans quatorze pays, depuis 2004. Tel est le scandaleux bilan des projets de développement financés par la Banque mondiale, révèle une enquête menée par plus de cinquante journalistes issus du Huffington Post et du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ). « On parle même de sept morts en Éthiopie », révèle le quotidien belge Le Soir, associé à l’enquête.

L’annonce fait désordre à la veille des réunions de printemps de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI), du 17 au 19 avril à Washington.






THEMATIQUE    Économie
3 juillet 2020
Face à l’opposition, EDF déplace son projet de déchets nucléaires de Belleville-sur-Loire à La Hague
Info
4 juillet 2020
En Russie, des feux géants ravagent de nouveau la région arctique
Info
3 juillet 2020
Sous la « vague verte » des municipales, le surprenant succès des listes citoyennes
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Économie



Du même auteur       Émilie Massemin (Reporterre)