Au Parlement européen, les socialistes décapitent l’efficacité énergétique

Durée de lecture : 1 minute

22 avril 2015

Le plan Juncker sur les grands investissements comportait cinq milliards en faveur de l’efficacité énergétique. Le parti conservateur, PPE, s’y opposait. Les socialistes se sont joints à lui pour annuler cet investissement le 20 avril, comme l’explique en détail Euractiv.
Ainsi, cet investissement a été supprimé du projet de loi instaurant le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), le projet de loi qui formalise le plan d’investissement et de relance, destiné à lever 315 milliards d’euros sur trois ans.




DOSSIER    Europe

17 octobre 2019
Crues au nord, assèchement au sud : la crise climatique dérègle déjà nos rivières
Info
27 août 2019
Au Camp Climat, plus de militants et plus déterminés
Reportage
18 octobre 2019
La colonisation du monde par les fleurs, une histoire mystérieuse
À découvrir


Dans les mêmes dossiers       Europe