Au Parlement européen, les socialistes décapitent l’efficacité énergétique

Durée de lecture : 1 minute

22 avril 2015



Le plan Juncker sur les grands investissements comportait cinq milliards en faveur de l’efficacité énergétique. Le parti conservateur, PPE, s’y opposait. Les socialistes se sont joints à lui pour annuler cet investissement le 20 avril, comme l’explique en détail Euractiv.
Ainsi, cet investissement a été supprimé du projet de loi instaurant le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), le projet de loi qui formalise le plan d’investissement et de relance, destiné à lever 315 milliards d’euros sur trois ans.






DOSSIER    Europe

10 juillet 2020
En Allemagne, le militant Loïc Schneider condamné à trois ans de prison
Reportage
10 juillet 2020
EPR : la Cour des comptes étrille la filière nucléaire
Info
11 juillet 2020
Antennes téléphoniques : des enfants italiens invoquent le principe de précaution
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Europe