L’enseigne de distribution Atac ne vendra plus d’oeufs en batterie, selon l’association L214

Durée de lecture : 1 minute

27 avril 2015

Selon l’association de protection animale L214, l’enseigne de grande distribution Atac a décidé de ne plus vendre d’oeufs de batterie. "Le groupe Schiever, indique l’association, a pris la décision de faire disparaître les œufs de batterie de tous ses supermarchés (Atac, Bi1 et Maximarché) soit plus de 115 magasins en France. Dans une récente communication avec l’association L214, qui mène campagne contre l’élevage en cage, l’enseigne a indiqué avoir cessé toute vente d’oeufs coquille de code 3 (poules en cages). Ainsi, Schiever devient le premier groupe français à prendre un tel engagement contre l’élevage en batterie de poules pondeuses.



Lire aussi : J’ai testé pour vous : élever des poules dans mon jardin


DOSSIER    Animaux

25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
27 août 2019
Au Camp Climat, plus de militants et plus déterminés
Reportage
16 septembre 2019
Déchets nucléaires : la Suisse se donne les moyens de l’entreposage à sec
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Animaux