Un vigneron poursuivi en justice pour avoir refusé d’employer des pesticides

Durée de lecture : 1 minute

30 avril 2015

Thibault Liger-Belair, vigneron bio de Bourgogne, viticulteur de Nuits-Saint-Georges et de Moulin-à-Vent, est convoqué le 19 mai prochain devant le tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône, dans le Rhône, pour « refus d’effectuer les mesures de protection des végétaux ». Comme son confrère Emmanuel Giboulot, autre vigneron bio, il a refusé de traiter sa vigne avec des insecticides contre la flavescence dorée.

- Commentaire de José Bové : « C’est le bon sens qui es de nouveau inquiété en justice »



Lire aussi : Le procès du vigneron bio pose le délicat problème du traitement de la flavescence dorée