Les États-Unis autorisent Shell à forer en Arctique

Durée de lecture : 1 minute

12 mai 2015


- Actualisation : La bataille contre le pétrolier Shell est engagée à Seattle


Le gouvernement des Etats-Unis a annoncé, lundi 11 mai, qu’il autorisait le groupe pétrolier Shell à effectuer cet été des forages d’exploration dans l’océan arctique, au large de l’Alaska.

Cela fait plusieurs années que Shell lorgne sur les eaux glacées de la mer des Tchouktches. Les scientifiques fédéraux estiment que la zone pourrait contenir jusqu’à quinze milliards de barils de pétrole.

La décision du gouvernement américain a déclenché la colère des écologistes, qui craignent un accident de forage aux conséquences dévastatrices. En effet, les industriels et les organisations environnementales s’accordent pour dire que la mer des Tchouktches est un des endroits les plus dangereux au monde pour forer. L’absence de routes et l’éloignement des puits rendraient, en cas d’accident, très difficile l’intervention d’équipes de secours et de nettoyage.

Carte de la mer des Tchouktches


Lire aussi : Seattle remet en cause les forages arctiques de Shell

Carte : Pinpin — travail personnel made with Inkscape from Image : Chukchi Sea map.png. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons



THEMATIQUE    Énergie
17 septembre 2019
Dans les forêts du Morvan, l’État refuse d’encadrer les coupes rases
Enquête
25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir
16 septembre 2019
Le capitalisme nous conduit au désastre
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Énergie