L’ONU s’inquiète de l’effet des énergies renouvelables sur les oiseaux migrateurs

Durée de lecture : 1 minute

13 mai 2015


La Journée mondiale des oiseaux migrateurs 2015 a été placée cette année sous le thème « Pour une énergie respectueuse des oiseaux ».

Chaque année, observe l’ONU, des millions d’oiseaux migrateurs sont confrontés à l’expansion massive des moyens de production et de distribution de l’énergie : les collisions et l’électrocution dues aux lignes électriques ainsi que les effets d’obstacle des infrastructures liées à l’énergie constituent d’importantes causes de mortalité et de déplacement. De plus, l’avifaune souffre des effets de la perte et de la dégradation des habitats ainsi que d’autres perturbations causées par le déploiement des technologies des énergies hydraulique, océanique, solaire, géothermique et issue de la biomasse.

La conservation des oiseaux migrateurs doit être prise en compte dans toutes les phases du développement de l’énergie et à tous les niveaux - local, national et international, souligne le Programme des Nations unies pour l’environnement.

- Source : PNUE

- Pour en savoir plus sur la Journée mondiale des oiseaux migrateurs



Lire aussi : En Lozère, les naturalistes prennent position contre le schéma régional des éoliennes


THEMATIQUE    Énergie
27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative
16 septembre 2019
La réforme Blanquer à l’assaut des langues régionales
Info
14 septembre 2019
VIDÉO - La chasse des animaux prisonniers, une pratique cruelle et sadique
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Énergie