Les sécheresses réduiront la production électrique, selon une étude scientifique

Durée de lecture : 1 minute

25 mai 2015


Dans un article publié par Nature, deux chercheurs, Matthew Bartos et Mikhail Chester, estiment que la production d’électricité aux États-Unis risque d’être perturbée si les épisodes de chaleur et de sécheresse extrêmes augmentent. Les centrales thermiques, surtout celles au charbon, sont les plus vulnérables aux changements climatiques.

Actuellement, les fournisseurs d’énergie ne tiennent pas compte des impacts climatiques dans leurs projets de développement. Les projections des deux chercheurs montrent que les fournisseurs d’électricité surestiment leur capacité de réserve d’environ 20-25 % dans le cas d’une sécheresse de dix ans.

- Source : Nature

A noter par ailleurs que, d’après un rapport du Pacific Institute, entre octobre 2011 et octobre 2014, les contribuables de Californie ont dépensé 1,4 milliards de dollars de plus pour l’électricité en raison de l’évolution du mix énergétique (hydroélectricité) devenu plus cher, à cause de la sécheresse. La part de l’hydroélectricité est tombée à moins de 12 % de la production totale d’électricité en Californie.

Et si l’on calcule sur les six ans de grande sécheresse, en incluant celle de 2007-2009, l’impact économique est encore plus impressionnant : le coût total de l’énergie complémentaire a été de 2,4 milliards de dollars.

- Source : Pacific Institute



Lire aussi : La sécheresse en Californie menace la sécurité alimentaire des Etats-Unis


THEMATIQUE    Climat
27 mars 2020
En Afrique, l’Europe et la France ont attisé la déforestation
Enquête
27 mars 2020
Le monde qui vient n’a rien d’une utopie, c’est un cauchemar
Tribune
28 mars 2020
« La métropolisation du monde est une cause de la pandémie »
Entretien


Sur les mêmes thèmes       Climat