La CIA clôt son programme de recherche sur le changement climatique

Durée de lecture : 1 minute

2 juin 2015


Un porte-parole de la CIA (Central intelligence agency), important organe d’espionnage aux Etats-Unis, a indiqué que l’agence fermait son programme de recherche sur le climat. Ce programme, appelé Medea, ouvrait à des chercheurs civils des données classifiées, telles que des séries de températures océaniques recueillies par des sous-marins ou des données topographiques collectées par des satellites. Le but en était d’analyser les effets du changement climatique sur la sécurité mondiale.

Le programme avait été lancé en 1992, au moment du Sommet de la Terre à Rio, puis clos sous la présidence de George W. Bush. Il avait été relancé en 2010 sous la présidence de Barack Obama. Il ouvrait à une soixantaine de chercheurs l’accès à des données classifiées - qui sont souvent de meilleure qualité que celles auxquelles les scientifiques civils ont normalement accès.

- Source : Climate Desk



Lire aussi : Terrorisme : et si on cherchait les causes du côté du changement climatique ?


THEMATIQUE    Climat
27 août 2019
Au Camp Climat, plus de militants et plus déterminés
Reportage
23 septembre 2019
Sous les lacrymogènes, la convergence entre mouvement climat et Gilets jaunes s’est opérée
Reportage
25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir


Sur les mêmes thèmes       Climat