Une campagne est lancée pour « débarquer Maud Fontenoy des écoles »

Durée de lecture : 1 minute

3 juin 2015


Comme l’avait rapporté Reporterre, Mme Fontenoy se présente comme écologiste alors qu’elle soutient le gaz de schiste et le nucléaire, et que sa fondation est co-dirigée par le milliardaire Bernard Arnault. Elle n’en est pas moins autorisée à présenter des "kits pédagogiques" dans les écoles, avec le soutien de la ministre de l’Education nationale.

Une campagne « Débarquons Maud Fontenoy de nos écoles » a été lancé par le journal La Décroissance, qui invite à signer une pétition.

Le texte indique : "Aujourd’hui, avec ses ’kits pédagogiques’, c’est à l’intérieur même de l’éducation nationale que s’immisce insidieusement la ’Maud Fontenoy Foundation’. Ces tentatives d’infiltration des établissement scolaires par des grandes entreprises, par l’intermédiaire de fondations, ne sont pas nouvelles. Des associations de protection de l’enfance ou de lutte contre la publicité les dénoncent depuis longtemps. Nous vous rappelons que dès 1936 l’Assemblée nationale a proclamé l’interdiction absolue de toute publicité à l’école. Ce principe protecteur de l’enfance a été sans cesse réaffirmé, témoignant ainsi de l’existence d’un véritable consensus national sur cette question. Nous vous rappelons le devoir de neutralité de l’école. La “Maud Fontenoy Foundation” et ses sponsors n’y font pas exception. Ils n’ont rien à faire dans les établissements scolaires. Nous vous demandons leur exclusion immédiate des écoles, collèges et lycées."



Lire aussi : Maud Fontenoy, l’imposture écologiste que le gouvernement prend en exemple


THEMATIQUE    Pédagogie Education
25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir
25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
19 septembre 2019
Week-end féministe à Bure : « Le nucléaire est un monstre du patriarcat »
Entretien


Sur les mêmes thèmes       Pédagogie Education