Matignon donne le feu vert à l’extension de Roland Garros

Durée de lecture : 1 minute

3 juin 2015




Dans un communiqué publié le 3 juin à propos du stade de tennis de Roland Garros, à Paris, le Premier ministre a annoncé "que l’Etat rendra son avis favorable sur l’ensemble des procédures relevant de sa compétence d’ici la fin de la semaine, afin de permettre un début des travaux le plus rapidement possible". Selon M. Valls, "cette modernisation sera un révélateur de la capacité de la France à faire aboutir des projets d’aménagement et d’équipements emblématiques".

En réponse, les associations France nature environnement, Sites et monuments et VMF soulignent que “les promesses de démocratie environnementale du Président de la République et du gouvernement sont ainsi enterrées le jour même de la remise par la Commission Richard de ses propositions en faveur d’un meilleur dialogue environnemental. Le drame de Sivens n’a-t-il pas servi de leçon ?" Elles annoncent qu’eles "poursuivront leur combat devant les tribunaux".

Le 3 juin, en effet, un rapport sur « la démocratie environnementale » a été remis à la ministre de l’Ecologie.





Lire aussi : Roland-Garros veut smasher un magnifique jardin botanique


DOSSIER    Grands Projets inutiles

19 septembre 2020
À Plélan-le-Grand, le parc éolien souffle à l’énergie citoyenne
Alternatives
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune
19 septembre 2020
Le traité Mercosur aurait des conséquences désastreuses pour l’Amazonie
Info


Dans les mêmes dossiers       Grands Projets inutiles