Le rapporteur public demande le remboursement de 450.000 euros versés à Vinci

Durée de lecture : 1 minute

4 juin 2015


Le rapporteur public a demandé mercredi 3 juin au tribunal administratif de Nantes d’enjoindre l’État de procéder à la récupération des intérêts des aides accordées à une filiale de Vinci, concessionnaire du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique).

Près de 38 millions d’euros d’aides, sur une enveloppe totale de 150 millions d’euros octroyée par l’État pour financer une partie des travaux de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, avaient commencé à être versés à Aéroports du Grand Ouest (AGO), par l’intermédiaire du syndicat mixte aéroportuaire (SMA), dès mai 2011, bien avant que Bruxelles ne les juge compatibles avec le marché, en novembre 2013, a rappelé la magistrate.

- Source : RTL




DOSSIER    Notre-Dame-des-Landes

20 septembre 2019
Philippe Martinez : « Avec les écologistes, on se parle ; ce n’était pas le cas avant »
Entretien
20 septembre 2019
Les simulations françaises décrivent un avenir catastrophique
Info
21 septembre 2019
EN VIDÉO - « Nous, Gilets jaunes, écolos, handicapés, paysans, travailleurs, avons un message commun »
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Notre-Dame-des-Landes