Le rapporteur public demande le remboursement de 450.000 euros versés à Vinci

Durée de lecture : 1 minute

4 juin 2015




Le rapporteur public a demandé mercredi 3 juin au tribunal administratif de Nantes d’enjoindre l’État de procéder à la récupération des intérêts des aides accordées à une filiale de Vinci, concessionnaire du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique).

Près de 38 millions d’euros d’aides, sur une enveloppe totale de 150 millions d’euros octroyée par l’État pour financer une partie des travaux de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, avaient commencé à être versés à Aéroports du Grand Ouest (AGO), par l’intermédiaire du syndicat mixte aéroportuaire (SMA), dès mai 2011, bien avant que Bruxelles ne les juge compatibles avec le marché, en novembre 2013, a rappelé la magistrate.

- Source : RTL






DOSSIER    Notre-Dame-des-Landes

23 octobre 2020
En Côte d’Ivoire, la bio-architecture, solution face au tout-béton ?
Reportage
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
23 octobre 2020
Quand Macron enfourche un triton contre la réintoxication du monde
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Notre-Dame-des-Landes