Le porte-parole d’Attac est convoqué au commissariat pour l’affaire des chaises

Durée de lecture : 1 minute

4 juin 2015




Le 7 mars dernier, Attac avait mené une action citoyenne en réquisitionnant 5 chaises dans l’agence BNP Paribas de Paris Voltaire pour exiger la fermeture des sept filiales de la banque aux îles Caïmans. Thomas Coutrot, porte-parole d’Attac France, est convoqué au commissariat de police du onzième arrondissement de Paris le mercredi 10 juin à 9 h pour répondre des faits de « vol en réunion ».

L’association commente : "Au lieu de poursuivre les banques pour leur implication dans l’industrie de l’évasion fiscale qui coûte chaque année de 60 à 80 milliards d’euros à l’État français, la police poursuit celles et ceux qui ont jugé nécessaire d’agir face à une situation insupportable. Nous appelons à soutenir Thomas Coutrot, sur place en faisant le chemin avec lui de l’agence BNP Paribas la plus proche jusqu’au commissariat, ou via Internet et les réseaux sociaux en diffusant une photo de vous, une chaise à la main, accompagnée du message ’Nous sommes toutes et tous des faucheurs de chaises BNP et HSBC !"

- Source : Attac France





Lire aussi : Les « faucheurs de chaises » veulent aider l’Etat à lutter contre l’évasion fiscale


THEMATIQUE    Économie
18 septembre 2020
« Les retenues d’eau aggravent la sécheresse, et la vulnérabilité de l’agriculture »
Entretien
19 septembre 2020
À Plélan-le-Grand, le parc éolien souffle à l’énergie citoyenne
Alternatives
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Économie