La pollution acoustique humaine affecte la santé des cétacés

Durée de lecture : 1 minute

10 juin 2015


La pollution acoustique a un impact important sur la santé de la biodiversité sous-marine et le comportement des cétacés, indique le CNRS. Un laboratoire spécialisé étudie cette question, le Laboratoire des Sciences de l’Information et des Systèmes (LSIS,CNRS/Université Aix-Marseille/ Université de Toulon).

Le système d’analyse mis au point « peut être appliqué comme système d’alerte pour limiter l’impact de la pollution acoustique engendrée par des chantiers off-shore. Le LSIS est par exemple responsable du suivi des cétacés par acoustique passive sur le chantier de la Route du Littoral à La Réunion. Les dommages engendrés par des nuisances acoustiques sur les cétacés commencent par le stress et une gêne dans leur prédation (certaines espèces chassent avec leur biosonar), et peuvent aller jusqu’à des dommages du système auditif, voire des embolies létales. »

- Source : CNRS



Lire aussi : Cacophonie sous les mers


DOSSIER    Animaux

16 novembre 2019
Radio Bambou - L’étrange voyage de Bambou… à l’intérieur d’un pain !
15 novembre 2019
« Le maintien de l’ordre vise à terroriser et décourager en infligeant des blessures graves »
15 novembre 2019
Porté par son succès, le vin naturel affirme sa dissidence


Dans les mêmes dossiers       Animaux